Douze personnes poignardées à Tel Aviv, l’agresseur palestinien blessé

Douze personnes poignardées à Tel Aviv, l’agresseur palestinien blessé Source: Reuters
(REUTERS/Nir Elias)

Douze Israéliens ont été poignardés dans un bus de Tel-Aviv ce matin, trois victimes sont dans un état critique. L’assaillant, d’après le quotidien Haaretz, a été blessé à la jambe par la police.

L’agression a eu lieu dans un bus de la ligne Dan 40 sur Begin Road à Tel aviv près du pont Maariv, le quotidien israélien rapporte. Trois victimes ont été grièvement blessées, trois autres sont blessées mais dans un état satisfaisant.

Le chauffeur, d’après le récit d’un témoin, a été la première victime de l’agresseur qui, en conséquence, n’a pas pu ouvrir les portes du bus bondé durant une heure de pointe. Un des passagers, après coup, a réussi à forcer l’ouverture des portes pour faire sortir la foule en panique, lit-on sur le site de la chaîne d’information i24news.

La police aurait pourchassé et stoppé le délinquant en lui tirant dans la jambe près du lieu du crime dans la rue Hamasger. L’agresseur arrêté est un Palestinien de 23 ans originaire de Tulkarem en Cisjordanie qui aurait pénétré clandestinement en territoire israélien il y a quelques jours.

Le porte-parole de la police cité par la chaîne i24news a déclaré qu’il n’y a pas eu d’avertissements préalables ou de menaces d’attentats à Tel Aviv

En novembre dernier, une femme israélienne de 25 ans a été poignardée à un arrêt de bus en Cisjordanie. L’agresseur, touché par des coups de feu policiers, est mort de ses blessures. Deux autres victimes de cette attaque ont été hospitalisées.

Un jeune soldat des Forces de défense d’Israël a lui aussi été poignardé le 10 novembre dernier par un Palestinien à la gare Ha-Hagana de Tel Aviv. Il a été transporté à l’hôpital où il est décédé par la suite.

Le même mois, dans une autre gare à Jérusalem, une voiture a percuté volontairement la foule, tuant un bébé de trois mois et blessant huit autres personnes. La police dit avoir abattu le conducteur de la voiture pendant sa fuite.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»