Allemagne : démantèlement d'un réseau d'extrême droite qui comptait prendre d'assaut le Bundestag

- Avec AFP

Allemagne : démantèlement d'un réseau d'extrême droite qui comptait prendre d'assaut le Bundestag© John MACDO Source: AFP
Le bâtiment du Reichstag à Berlin, comprenant la chambre basse du Parlement allemand, le Bundestag (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Une vaste opération de la police allemande au sein de groupuscules d'extrême droite a conduit au démantèlement d'une cellule projetant des attentats, et qui visait notamment le Bundestag, la chambre basse du Parlement, a indiqué le parquet.

Une cellule projetant des attentats, dont un visant la chambre basse du Parlement allemand, a été démantelée dans la matinée du 7 décembre, dans le cadre d'une vaste opération de la police au sein de groupuscules d'extrême droite.

Le coup de filet a entraîné l'arrestation dans tout le pays de 25 personnes appartenant à la mouvance des «Citoyens du Reich» (Reichsbürger). Elles sont notamment soupçonnées «d'avoir fait des préparatifs concrets pour pénétrer violemment dans le Bundestag allemand avec un petit groupe armé», ont déclaré les procureurs dans un communiqué ce 7 décembre.

Des préparatifs concrets pour pénétrer violemment dans le Bundestag allemand avec un petit groupe armé

«Nous soupçonnons qu'une attaque armée contre les organes constitutionnels était prévue», a commenté le ministre de la Justice Marco Buschmann dans un message sur Twitter évoquant «une large opération antiterroriste».

Quelque 3 000 membres des forces de l'ordre ont été mobilisés à travers l'Allemagne et plus de 130 perquisitions ont été menées.

Outre les 25 arrestations, 27 autres personnes sont visées par l'enquête et soupçonnées d'appartenance à la cellule criminelle, selon le parquet. «La poursuite de l'enquête permettra de déterminer s'il y a des éléments constitutifs du crime de préparation d'une entreprise de haute trahison contre l'Etat», ajoutent les procureurs.

Fondée «au plus tard fin 2021», la cellule a «pour objectif de surmonter l'ordre étatique existant en Allemagne et de le remplacer par une forme d'Etat propre», un projet ne pouvant être réalisé «que par l'utilisation de moyens militaires et de la violence contre les représentants de l'Etat», selon le communiqué du parquet de Karlsruhe, en charge des affaires concernant la sécurité de l'Etat.

Ses membres sont «unis par un profond rejet des institutions de l'Etat et de l'ordre fondamental libéral et démocratique de la République fédérale d'Allemagne, qui a fait grandir chez eux, au fil du temps, la décision de participer à leur élimination par la violence et de se lancer dans des actes préparatoires concrets à cet effet», décryptent les procureurs.

Les autorités allemandes ont classé ces dernières années la violence d'extrême droite au premier rang des menaces à l'ordre public, avant le risque djihadiste. Au printemps dernier, les autorités allemandes avaient démantelé un groupuscule d'extrême droite soupçonné d'avoir projeté des attentats dans le pays en plus de l'enlèvement du ministre de la Santé.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix