Brésil : au moins trois morts et 11 blessés dans l'attaque de deux écoles

Brésil : au moins trois morts et 11 blessés dans l'attaque de deux écoles© Leo Correa Source: AP
Des soldats patrouillent dans une rue de Rio de Janeiro, au Brésil, en février 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les autorités brésiliennes ont fait état d'au moins trois morts et 11 blessés, après que deux écoles ont été la cible d'une attaque armée.

Au moins trois personnes ont été tuées et 11 autres blessées ce 25 novembre au Brésil lorsqu'un homme a attaqué deux écoles avec une arme à feu dans l'Etat d'Espiritu Santo (sud-est), selon les autorités. 

Plusieurs «bandits» sont entrés dans une école d'Aracruz, et l'un d'eux a tiré sur plusieurs enseignants qui étaient réunis, tuant deux femmes et blessant neuf autres personnes, a indiqué le maire Luis Carlos Coutinho à la radio CBN. Ils se sont ensuite rendus dans une autre école, où une adolescente a été tuée par balle, tandis que deux personnes ont été blessées. 

Sur les réseaux sociaux, un journaliste brésilien a partagé les images de l'intrusion d'un assaillant en tenue militaire dans un de ces établissements scolaires.

«J'ai appris avec tristesse l'attaque contre des écoles à Aracruz, dans l’Etat d’Espírito Santo. Je tiens à témoigner ma solidarité aux familles des victimes de cette tragédie absurde, ainsi qu’au personnel des deux écoles concernées. Je tiens également à apporter mon soutien au gouverneur Renato Casagrande afin de faire toute la lumière sur cette affaire», a réagi sur Twitter Lula, qui a récemment remporté la présidentielle.

Le vice-président élu du Brésil, Geraldo Alckmin, s'est également dit «consterné» par ces attaques. «J'exprime ma solidarité aux communautés scolaires, aux familles et aux amis des victimes», a-t-il écrit sur le même réseau social. 

Selon l'AFP, les fusillades dans les écoles sont relativement rares au Brésil, un pays par ailleurs violent. La plus meurtrière a eu lieu le 7 avril 2011, quand un homme de 24 ans a ouvert le feu dans son ancienne école de la banlieue ouest de Rio de Janeiro, tuant 12 élèves, avant de se donner la mort.

Plus récemment, le 13 mars 2019, deux anciens élèves ont tué par balle huit personnes et blessé 11 autres avant de se donner la mort dans un collège de Suzano, dans la région de Sao Paulo. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix