Novak Djokovic aurait obtenu un visa pour disputer le prochain Open d'Australie

Novak Djokovic aurait obtenu un visa pour disputer le prochain Open d'Australie© Marco BERTORELLO Source: AFP
Le tennisman serbe Novak Djokovic.
Suivez RT en français surTelegram

Non vacciné contre le Covid et interdit de territoire australien pour trois ans, le Serbe devrait obtenir un visa pour participer à l'Open d'Australie en janvier prochain, selon plusieurs médias qui citent des sources proches du gouvernement.

Selon les médias australiens – dont la chaîne de télévision ABC ou le Sunday Morning Herald –, qui citent des sources proches du gouvernement mais non autorisées à s'exprimer publiquement, le ministre de l'Immigration Andrew Giles va accorder un visa à Novak Djokovic, ce qui lui permettra de participer à l'Open d'Australie (16-29 janvier 2023).

Si le ministère australien de l'Immigration et la Fédération australienne de tennis n'ont pas encore commenté cette annonce, l'épilogue était en vue ces dernières semaines, à la faveur du changement de gouvernement en Australie, la coalition conservatrice au pouvoir à l'époque de l'expulsion du Serbe ayant été remplacée depuis par un cabinet de centre-gauche sous la coupe du travailliste Anthony Albanese, comme le rapportent plusieurs médias. 

Interrogé le 13 novembre à ce sujet en marge du Masters, le Serbe, victorieux à neuf reprises de l'Open d'Australie – un record –, s'était tout de même montré prudent : «Il n'y a encore rien d'officiel. Nous sommes dans l'attente. Ils [ses avocats] discutent avec le gouvernement australien, c'est tout ce que je peux dire pour le moment.»

Ce n'est plus le statut de non vacciné qui empêchait la présence à Melbourne de la star aux 21 titres du Grand Chelem, l'Australie ayant levé l'obligation pour les visiteurs de présenter une preuve de vaccination, mais l'interdiction de territoire de trois ans dont il fait l'objet dans ce pays.

L'an dernier, Novak Djokovic avait vu son visa annulé à son arrivée en Australie, puis avait été expulsé du pays et condamné à une interdiction de trois ans d'entrer sur le territoire, au terme d'une intense bataille juridique.

Le refus de se faire vacciner contre le Covid-19 a contrarié la saison 2022 du champion serbe de 35 ans : outre l'Open d'Australie en janvier, il avait dû renoncer l'été dernier à l'US Open, l'entrée aux Etats-Unis demeurant soumise à l'obligation vaccinale. Il avait en revanche remporté son 21e titre du Grand Chelem à Wimbledon en juillet.

Expliquant être attaché à la liberté de disposer de son corps, le joueur serbe avait confié qu'il était prêt à renoncer à tous les tournois où l'obligation vaccinale serait en vigueur, même si cela devait l'empêcher de devenir, statistiquement, le meilleur joueur de tennis de tous les temps.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix