Des B52 américains testent la détermination de Pékin en survolant des îles chinoises en mer de Chine

Des B52 américains testent la détermination de Pékin en survolant des îles chinoises en mer de Chine Source: Reuters
B-52
Suivez RT France surTelegram

Deux bombardiers B-52 américains ont survolé les îles artificielles chinoises du sud de la mer de Chine. Avertis par le contrôle aérien chinois de la violation de l’espace aérien, les deux appareils ont poursuivi leur mission sans être inquiétés.

Les contrôleurs aériens chinois ont avertis deux B52 américains qu’ils violaient l’espace aérien chinois en volant à proximité d’îles artificielles que Pékin est en train de construire dans le sud de la mer de Chine.

En dépit des protestations chinoises, le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, a déclaré que les Etats-Unis estimaient que ces vols étaient légitimes parce que Washington est persuadé que l’espace aérien qui se situe au-dessus de ces îles est international. «On a tout le temps fait voler des B-52 dans l'espace aérien international de cette partie du monde», a-t-il souligné, précisant que les B-52 sont passé à 12 miles des îles. D’après un autre porte-parole du Pentagone Bill Urban, ces vols faisaient partie d’une «mission de routine américaine».

Cet incident s’est produit deux semaines après que le destroyer USS Lassen se soit approché de ces mêmes îles artificielles. Une démarche fortement critiquée par la Chine qui la considère comme une atteinte à sa souveraineté nationale.

«Si les Etats-Unis continuent avec ce genre d’actes dangereux, provocateurs, il pourrait bien y avoir une situation très sérieuse et urgente entre les forces frontalières des deux côtés, en mer et dans les airs, ou même un incident mineur qui déclenche une guerre», a prévenu le commandant de la Marine chinoise, Wu Shengli, lors d’une vidéoconférence avec son homologue américain, John Richardson. Il a aussi ajouté qu’il espérait que «les Etats-Unis apprécient la bonne entente des marines chinoise et américaine qui n’est pas apparue en un jour» et que les Américains «évitent que ce genre d’incidents se reproduise».

En savoir plus : Un croiseur américain passe près d’îles contestés en mer de Chine méridionale, Pékin en colère

Les Etats-Unis, eux, s’inquiètent de la récente construction d’infrastructures en mer de Chine par Pékin, qui pourraient, selon eux, accueillir des installations militaires et menacer leur liberté de navigation.

La mer de Chine méridionale, où se trouvent les îles en question, est un droit stratégiquement important au point de vue régional. Cette voie commerciale, par laquelle transite près d’un tiers du pétrole vendu dans le monde, est très prisée par le gouvernement de Pékin. Les Etats-Unis, eux, refusent de reconnaître les revendications territoriales chinoises sur ces îles, soutenant qu’il s’agit d’une menace à la libre circulation des mers.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix