Taïwan : Xi Jinping met en garde contre toute ingérence étrangère

Taïwan : Xi Jinping met en garde contre toute ingérence étrangère© Noel CELIS Source: AFP
Le président chinois Xi Jinping prononce un discours lors de la session d'ouverture du 20e congrès du Parti communiste chinois au Grand Palais du peuple à Pékin, le 16 octobre 2022.
Suivez RT France surTelegram

«La résolution de la question de Taïwan est l'affaire du peuple chinois lui-même et [elle] doit être résolue par le peuple chinois seul», a averti le président de la Chine ce 16 octobre dans un contexte de vives tensions avec les Etats-Unis.

Lors de l’ouverture ce 16 octobre du 20e congrès du Parti communiste, le président chinois Xi Jinping est revenu sur la situation régionale en abordant notamment le cas de Taïwan. A ce titre, il a fustigé l’ingérence étrangère dans un contexte de vives tensions entre Pékin et Washington.

La résolution de la question de Taïwan est l'affaire du peuple chinois lui-même et [elle] doit être résolue par le peuple chinois seul

«Nous avons mené résolument une lutte contre le séparatisme et l'ingérence, et démontré notre détermination et notre capacité à sauvegarder la souveraineté nationale, l'intégrité territoriale et à nous opposer à l'indépendance de Taïwan», a-t-il déclaré.

Washington multiplie les menaces 

«La résolution de la question de Taïwan est l'affaire du peuple chinois lui-même et [elle] doit être résolue par le peuple chinois seul», a-t-il martelé, rappelant que son pays s’efforcera d'aboutir à «une réunification pacifique [de Taïwan]» mais ne «renoncera jamais à l'usage de la force» si cela est nécessaire.

Alors que Pékin considère l'île comme faisant partie intégrante de son territoire, les Etats-Unis pratiquent à l'égard de Taïwan une diplomatie dite d'«ambiguïté stratégique» consistant à ne reconnaître qu'un seul gouvernement chinois, celui de Pékin, tout en continuant à apporter un soutien décisif à Taipei, à travers de nombreuses ventes d'armes

A titre d’exemple, les Etats-Unis ont annoncé le 2 septembre la vente d'armes à Taïwan pour un montant évalué à 1,1 milliard de dollars. Selon un communiqué du département d'Etat, Washington a ainsi approuvé la vente de 60 missiles Harpoon capables de couler des bateaux de guerre, de 100 missiles de courte portée Sidewinder capables d'intercepter des missiles ou des drones ainsi que la signature d'un contrat de maintenance du système de radars.

Il s'agit de la plus grosse vente d'armes américaines pour Taïwan depuis l'arrivée à la présidence de Joe Biden, en janvier 2021.

A cette annonce, s'est ajoutée la dernière déclaration polémique de Joe Biden. En réponse à une question de CBS, le président américain avait affirmé que «des Américains défendraient Taïwan en cas d'invasion chinoise», provoquant dans la foulée l'indignation de Pékin. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix