Violences en Cisjordanie : un Palestinien tué et une dizaine de blessés sur deux jours (VIDEOS)

Des manifestants palestiniens s'étaient rassemblés un peu partout en Cisjordanie pour rendre hommage à Yasser Arafat© Stringer Source: Reuters
Des manifestants palestiniens s'étaient rassemblés un peu partout en Cisjordanie pour rendre hommage à Yasser Arafat

Les forces israéliennes ont tué par erreur un jeune Palestinien dans un raid visant l'auteur d'une attaque au couteau, alors que des dizaines d'autres ont été blessés dans des affrontements en marge des commémorations de la mort de Yasser Arafat.

Ce 12 novembre, en Cisjordanie, l'armée israélienne a tué par erreur le cousin de l'homme qu'elle tentait d'interpeller : un jeune Palestinien suspecté d’avoir commis une attaque au couteau contre un Israélien fin octobre.

Ce nouveau mort fait suite à une journée d'affrontements entre forces israéliennes et lanceurs de pierres palestiniens, à l'occasion de commémorations pour la mort, le 11 novembre 2004, de l’ancien dirigeant de l’Autorité Palestinienne, Yasser Arafat.

Au moins quatre personnes auraient ainsi été blessées par balle dans la ville d’al-Bireh, près de Ramallah, a indiqué le ministère de la Santé palestinien. L’une d’entre elles est toujours dans un état critique après avoir été touchée au cœur.

Dans une autre ville de Cisjordanie, Tulkarem, des tirs à balles réelles ont blessé au minimum six autres Palestiniens. Des affrontements ont également été enregistrés dans d’autres localités comme Ramallah ou Bethléem, portant à 62 le nombre de civils blessés, aussi bien par des balles en caoutchouc que par des balles réelles, a indiqué le ministère.

Les forces israéliennes ont confirmé l’utilisation de tirs réels, expliquant avoir répondu à la violence qui provenait du côté palestinien, dans une annonce officielle.

La bande de Gaza a connu des scènes similaires ; alors que des manifestants Palestiniens envoyaient du gaz lacrymogène et des pierres sur les forces israéliennes, celles-ci ont riposté par balle. 

Il y a environ un mois, les tensions se sont accrues alors qu’Israël tentait de restreindre l’accès à la mosquée d’al-Aqsa, à Jérusalem. Depuis septembre, 77 Palestiniens ont été tués, et au moins dix Israéliens.

En savoir plus : Attaques au couteau, Palestiniens tués, manifestations – le point sur la situation en Israël

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales