Face à l'afflux de migrants, la Suède rétablit provisoirement ses frontières

Des Érythréens arrivent en Suède  © Scanpix Sweden Source: Reuters
Des Érythréens arrivent en Suède

La Suède va provisoirement rétablir les contrôles à ses frontières pour faire face à l'afflux ininterrompu de migrants qui «menace l'ordre public» et complique la mission des services de l'immigration, a annoncé mercredi le gouvernement.

«Un nombre record de réfugiés arrivent en Suède. L'Office des migrations est sous forte pression (...) et la police estime qu'il existe une menace contre l'ordre public», avec des centaines voire des milliers de migrants sans abri et des enfants non accompagnés qui disparaissent dans la nature faute d'être pris en charge, a expliqué le ministre de l'Intérieur, Anders Ygeman. «Nous allons donc rétablir les contrôles à nos frontières nationales demain (jeudi) pour une période de dix jours», a-t-il ajouté.


Lire aussi : Suède : la crise migratoire aura-t-elle raison de la «superpuissance humanitaire» ?


Etant donné que l’ordre intérieur et la sécurité sont menacés, selon les accords de Schengen, il est possible d’instaurer un contrôle provisoire des frontières.


Selon Ygeman, la mise en place des contrôles aux frontières signifie que les réfugiés venant en Suède se trouveront face à trois choix : retourner dans le pays d’où ils viennent, demander l’asile en Suède, ou choisir un chemin différent (si la Suède a été choisie comme pays de transit).

Lire aussi : Le camp de Roms à Malmö évacué, des centaines de migrants emplissent les rues

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales