L’Iran somme le chef de la Défense américaine de «surveiller son langage»

Ashton Carter Source: Reuters
Ashton Carter

Hossein Dehghan, le ministre iranien de la Défense, a convié son homologue Ashton Carter à mieux contrôler ses paroles. Il répond aux accusations du responsable américain qui a indiqué que l’Iran était impliqué dans certains conflits au Moyen-Orient.

«Le ministre américain de la Défense doit changer son attitude envers les autorités iraniennes. Il doit reconsidérer sa conduite tyrannique et agressive et parler de manière plus raisonnable et mesurée», a souligné Hossein Dehghan.

Vendredi, Ashton Carter a évoqué les actions de l’Iran au Moyen-Orient dans une interview au journal américain The Atlantic. Il a commenté l’influence de Téhéran dans la région. «Si vous jetez un coup d’œil où les Iraniens sont capables d’exercer une influence, ils sont en action, sur le terrain» dans beaucoup de pays, a expliqué le responsable américain.

Le ministre iranien a de plus souligné que son homologue américain préférait garder des relations tendues entre les Etats-Unis et l’Iran. Il a rajouté qu’ils avaient déjà des désaccords avec la Somalie, l’Afghanistan, l’Irak et le Yémen et donc qu’ils devaient maintenant s’abstenir de provoquer les pays du Moyen-Orient.

D’après lui, la stratégie de Washington et d’Israël ne fait qu’envenimer la situation politique et ne fait, maintenir l’insécurité, la guerre et le carnage au Moyen-Orient : «Les Américains ne peuvent plus cacher leur horrible et agressif visage derrière leurs slogans mensongers. Leur vraie nature est sortie il y a quelques années et aucun pays ne considère les Etats-Unis en tant que partenaire».

Aller plus loin : l’essor de la Russie et de la Chine défie l’ordre mondial Carter, estime Ashton Carter

Dans le même temps, le chef de l'Etat-major des forces armées iraniennes, le général Hassan Firouzabadi, a accusé Carter d’avoir été mal informé sur les affaires régionales. «Nous sommes certains que les remarques du secrétaire américain de la Défense sont basées sur des renseignements erronés», a-t-il expliqué après avoir noté que le responsable américain en a dit plus qu’il n’en savait.

Au mois de juillet, le groupe 5 + 1 et l’Iran ont signé un accord sur le nucléaire iranien qui a eu pour but de lever des décennies de sanctions américaines et de retisser des relations entre les deux pays. Cependant, certains partisans de la ligne dure des deux côtés ont tenté de faire capoter l’accord par des déclarations emplies d’animosité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales