«Propagande terroriste» : Ankara convoque le chargé d'affaires suédois autour du soutien aux Kurdes

- Avec AFP

Cliché pris à Madrid le 28 juin 2022 (image d'illustration).© MURAT CETIN MUHURDAR/Service de presse de la présidence turque Source: AFP
Cliché pris à Madrid le 28 juin 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Turquie a convoqué le chargé d'affaires suédois afin de faire part de sa «vive réaction» après plusieurs manifestations organisée en Suède à l'initiative d'organisations kurdes considérées comme terroriste par Ankara.

Le chargé d'affaires suédois en Turquie a été «convoqué» le 23 juillet au ministère des Affaires étrangères à Ankara pour justifier l'usage de «propagande terroriste» au profit du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) au cours d'une manifestation en Suède, a rapporté une source diplomatique. Le ministère suédois des Affaires étrangères a confirmé le 24 juillet qu'une «réunion» avait eu lieu dans la capitale turque, sans autres commentaires.

La Turquie accuse Stockholm, ainsi qu'Helsinki, de complaisance envers le PKK et ses alliés qu'elle considère comme des organisations terroristes et, pour cette raison, a imposé des conditions à l'entrée de la Suède et de la Finlande dans l'OTAN.

«Après avoir pris connaissance de la propagande terroriste faite par les partisans du PKK/PYD/YPG à Göteborg, en Suède, le 21 juillet, le chargé d'affaires temporaire de l'ambassade de Suède à Ankara a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et notre vive réaction [lui] a été transmise», a expliqué la source diplomatique en Turquie.

Dans ce contexte, la Turquie demande que «les auteurs de ces actes soient identifiés, que les mesures juridiques et judiciaires nécessaires soient prises et des mesures concrètes», a poursuivi cette source.

La réaction du ministère turc fait suite à plusieurs manifestations organisées la semaine dernière en Suède pour célébrer les «10 ans du Rojava [soulèvement kurde en Syrie] et le souvenir de ceux qui ont tout sacrifié pour un monde meilleur», selon un tweet du comité suédois pour le Rojava.

Vers un nouveau blocage d'Ankara sur l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN ?

Ankara qui bloquait depuis mai l'entrée de ces deux pays nordiques dans l'Alliance atlantique a signé avec eux un mémorandum d'accord en juin liant leur adhésion à leur lutte contre les mouvements kurdes et leurs partisans sur leur sol.

Mais le 18 juillet dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau menacé de «geler» leur adhésion, accusant en particulier la Suède de ne pas «prendre sa part» à la lutte contre le terrorisme et de «renvoyer une mauvaise image» à ce sujet.

Ces nouvelles tensions sur l'élargissement de l'OTAN surviennent sur fond de menaces depuis deux mois de la Turquie de déclencher une nouvelle opération contre le PKK dans le nord de la Syrie pour créer une «zone de sécurité» le long de sa frontière.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix