Attentats du 13 Novembre : Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible

- Avec AFP

Attentats du 13 Novembre : Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible© Benoit PEYRUCQ / AFP
Croquis réalisé en février 2022 montrant Salah Abdeslam, principal accusé au procès des attentats du 13-Novembre.
Suivez RT France surTelegram

Salah Abdeslam, principal accusé au procès des attentats du 13 Novembre 2015, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible par la cour d'assises spéciale de Paris.

Plus de six ans après les attentats du 13 Novembre, la cour d'assises spéciale de Paris a condamné le soir du 29 juin Salah Abdeslam, le seul membre encore en vie de commandos qui ont fait 130 morts, à la perpétuité incompressible, la peine la plus lourde du code pénal. 

Les cinq magistrats professionnels ont suivi les réquisitions du ministère public, qui avait demandé cette sanction rarissime à l'encontre du seul accusé du box jugé comme co-auteur des attaques de Paris et Saint-Denis qui ont «épouvanté» et «sidéré» la France. 

La perpétuité incompressible, également appelée «perpétuité réelle», rend infime la possibilité pour celui qui y est condamné d'obtenir une libération. Elle n'avait jusque-là été prononcée qu'à quatre reprises. 

Les avocats de Salah Abdeslam, qui a affirmé à plusieurs reprises au cours des débats avoir «renoncé» à déclencher sa ceinture explosive le soir du 13 novembre 2015, par «humanité», avaient plaidé contre cette «peine de mort lente». La cour a considéré que son gilet explosif était «défectueux», remettant «sérieusement en cause» les déclarations de l'intéressé sur son «renoncement». 

L'accusé de 32 ans est resté les bras croisés le regard dur dans le box, pendant toute la durée de la lecture du délibéré, rendu au terme de 148 jours d'audience. «Je ne suis pas un assassin, je ne suis pas un tueur», avait-il soutenu dans ses derniers mots à la cour le matin du 27 juin, réitérant ses excuses «sincères» aux victimes.

19 autre accusés condamnés 

Les magistrats professionnels ont condamné les 19 coaccusés de Salah Abdeslam – dont six jugés par défaut –, écartant la qualification terroriste pour un seul d'entre eux, Farid Kharkhach. Les peines prononcées vont de deux ans d'emprisonnement à la perpétuité.

Mohamed Abrini, qui était «prévu» pour faire partie des commandos, mais qui a renoncé à la dernière minute selon la cour, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté. 

Les trois accusés qui comparaissaient libres ont été condamnés à des peines d'emprisonnement assorties du sursis et ne retourneront pas en prison. 

Les condamnations sont globalement en-deçà des réquisitions du parquet national antiterroriste, qui avait demandé des peines allant de cinq ans d'emprisonnement à la perpétuité. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix