Sexe, drogue et football, le quotidien de Karim Benzema ?

Tandis que son nom est cité dans l'affaire Air-Cocaïne, Karim Benzema a l'air de s'en gratter le nez...© Eric Gaillard Source: Reuters
Tandis que son nom est cité dans l'affaire Air-Cocaïne, Karim Benzema a l'air de s'en gratter le nez...

Déjà mis en examen jeudi dans l’affaire de chantage à la sexe-tape sur Mathieur Valbuena, son coéquipier en équipe de France et après «Zahia», l'attaquant du Réal et international français voit cette fois son nom cité dans l'affaire Air-Cocaïne !

On se souvient de l'affaire «Zahia», cette call-girl dont les services avaient été requis par des joueurs de l'équipe de France dans un hôtel à Munich en 2009. La jeune-fille, mineure à l'époque, devait alors être «le cadeau» de Franck Ribéry, star du Bayern qui fétaît son anniversaire. La justice avait longtemps eu Karim Benzema dans le collimateur pour cette affaire de moeurs avant que l'attaquant du Réal de Madrid ne soit finalement mis hors de cause.

Alors que l'opinion publique avait tout juste eu le temps d'oublier le cas Zahia, voici que depuis quelques jours, une nouvelle affaire de moeurs vient entâcher la réputation de Karim Benzema, celle du chantage à la sexe-tape de Mathieu Valbuena où on verrait ce dernier en plein ébat avec sa compagne.

Des maîtres chanteurs qui ont eu possession de la vidéo compromettante ont en effet fait pression sur Valbuena, tentant de lui extorquer une importante somme d'argent en échange de sa non-diffusion. Au cours de l'enquête, il a été établi qu'un des suspects arrêtés fait partie de l'entourage de Karim Benzema qui subit depuis les interrogatoires de la justice. L'enquête est toujours en cours. 

Mais comme si tout cela ne suffisait pas, la star du Réal serait en plus impliquée dans une affaire... de drogue.

Et pas n'importe quelle affaire, puisqu'il s'agit tout simplement d'Air-Cocaïne dont les rebondissements font depuis plusieurs semaines la Une des médias en tant qu'un des plus gros trafics de drogue de ces dernières années.

Selon des révélations du Point, l'homme qui est aujourd'hui le principal suspect pour avoir commandité des vols entre l’Europe et la République Dominicaine, ainsi que l’Equateur pour transporter une quantité faramineuse de drogue, serait un agent de footballeur proche de Benzema.

Ce suspect était surveillé de près par la gendarmerie française et la Guardia civil espagnole et a été arrêté l'année dernière, en octobre 2014, après avoir été pris en flagrant délit de trafic de 400 kilos de cocaïne à Carthagène, affirme Le Point.

Les policiers ont perquisitionné son domicile et ont pu retrouver dans ses affaires, non seulement une photo de lui en compagnie de Karim Benzema, mais également une paire de crampons dédicacés par l'international français. Ils ont également découvert de faux documents d'identité reliant potentiellement l'homme à l’affaire Air Cocaïne mais il fut relâché quelques semaines plus tard.

Interrogé par Le Point, l'avocat de Benzema Karim Djaziri a nié être au courant de l'histoire et affirme que son client n'a «aucun lien» avec quelque supposé trafiquant de drogue emprisonné en Espagne. Il se réfère à la popularité de Benzema «qui a 20 millions de fans sur Facebook», pour évoquer un prétendu coup monté. 

Les deux pilotes de l'avion Falcon ayant transporté près de 700kg de cocaïne, Bruno Odos et Pascal Fauret, ont été écroués par la justice française au début du mois de novembre. 

En savoir plus : Air cocaïne : l’évasion n’était «pas une infraction», défend l’avocat du pilote

Ils avaient fui la République dominicaine lors d'une opération d'exfiltration, afin d'échapper à une peine de prison de 20 ans pour trafic de drogue. Ils étaient accusés d'avoir convoyé 670kg de cocaïne dans leur avion. 

En savoir plus : Air cocaïne : la France n’extradera pas les deux pilotes fugitifs
 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales