Au meeting d’Hidalgo, Hollande appelle à «reconstruire la gauche» après la présidentielle

- Avec AFP

François Hollande au meeting d’Anne Hidalgo, le 22 mars 2022.© PASCAL LACHENAUD Source: AFP
François Hollande au meeting d’Anne Hidalgo, le 22 mars 2022.
Suivez RT France surTelegram

François Hollande a officiellement apporté un soutien «fidèle et loyal» à la candidate socialiste à la présidentielle Anne Hidalgo, tout en appelant après l'élection à une «initiative pour reconstruire la gauche» à laquelle il souhaite prendre part.

«Je vote toujours socialiste [et] je suis fidèle et loyal, surtout quand c'est difficile», a déclaré l'ancien président François Hollande, le 22 mars au soir, lors d'un meeting à Limoges avec la candidate Anne Hidalgo, créditée autour de 2% des voix dans les sondages. Le prédecesseur d'Emmanuel Macron a reconnu un «contexte extrêmement difficile» de la campagne actuelle, estimant toutefois qu'Anne Hidalgo avait «du courage et de la ténacité». «Elle a donc mon soutien», a-t-il poursuivi.

L'ancien chef de l'Etat a appelé à «poursuivre le grand mouvement qui s'appelle le socialisme, et qui n'a pas fini son chemin», lors de ce meeting en présence de 400 à 500 militants et sympathisants.

«A nous d'être là au lendemain de l'élection», a-t-il poursuivi, ajoutant qu'une «initiative devra être prise pour reconstruire la gauche de responsabilité».

Hollande sur le chemin des législatives ?

«L'élection déterminera les conditions mêmes du redressement de la gauche de gouvernement», a déclaré François Hollande, ajoutant : «J'y prendrai toute ma part.»

Anne Hidalgo a salué des «paroles fortes» de son camarade avant de rendre un long hommage à sa présidence. L'ancien chef d'Etat s'était jusque-là peu impliqué dans la campagne de l'actuelle candidate socialiste, à l'exception d'une rencontre lors d'un déplacement à Tulle, son fief corrézien.  

Selon son entourage, ici cité par l'AFP, il «n'exclut pas» de se présenter aux législatives dans la première circonscription de la Corrèze.

Selon certains cadres socialistes, François Hollande aurait été tenté fin janvier de remplacer Anne Hidalgo dans la course à l'Elysée en raison des mauvais sondages, avant que l'idée, révélée par un article du Monde, soit abandonnée.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix