«Wallah tu vas courir» : enquête après des agressions commises sur des piétons depuis une voiture

Le logo de la police nationale© Rémy de la Mauvinière Source: AP
Vidéo
Le logo de la police nationale française lors d'une cérémonie à Paris, le 18 mars 2015 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Une séquence diffusée sur les réseaux le 9 janvier montre des individus à bord d'un véhicule agrippant deux piétons dans la rue et les forçant à courir adossés à leur voiture, avant de les laisser chuter au sol. Un homme a été placé en garde à vue.

La préfecture de police de Paris a annoncé ce 10 janvier qu'une enquête avait été ouverte à propos d'une vidéo dans laquelle des individus à bord d'un véhicule agrippent deux piétons dans la rue et les forcent à courir à la vitesse de leur voiture, avant de les laisser chuter sur le bitume.

«La préfecture remercie les internautes qui ont transmis cette vidéo sur le portail de signalement Pharos. Une enquête a immédiatement été initiée pour rechercher les auteurs de cette agression gratuite», a communiqué l'instance.

Selon l'AFP, un homme était le 10 janvier en garde à vue à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) dans le cadre cette affaire. Il se serait rendu de lui-même après que la police est entrée en contact avec lui. Il aurait fait l'objet de nombreuses menaces. 

Diffusée sur les réseaux le 9 janvier, la séquence de 34 secondes est choquante, et les autorités doivent encore faire la lumière sur les conditions exactes dans lesquelles elle s'est produite.

«Wallah [par Allah] tu vas courir», déclare l'un des hommes à bord du véhicule à l'une des victimes alors que les occupants de l'habitacle sont hilares. «Arrête tes conneries. Mais arrête je vais tomber», lui répond-elle. «Tombe !», lui intime alors l'un des agresseurs.

Selon l'AFP, la vidéo a été tournée à Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, le 9 janvier. L'une des deux victimes, un sexagénaire, a porté plainte après avoir été légèrement blessé, souffrant de contusions à la tête et sur le corps. Les auteurs des faits sont activement recherchés ce 10 janvier.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix