«Pas un concours contre-nature» : de Fontenay s'oppose aux candidatures transgenres pour Miss France

«Pas un concours contre-nature» : de Fontenay s'oppose aux candidatures transgenres pour Miss France© Stéphane DE SAKUTIN Source: AFP
Geneviève de Fontenay a condamné en bloc l'idée que des personnes transgenres puissent un jour participer au concours Miss France (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L’idée que des personnes transgenres puissent participer à l’élection de Miss France a été soulevée par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes. Une proposition qui n’a pas été du goût de Geneviève de Fontenay.

Des personnes transsexuelles pourront-elles participer un jour à l’élection de Miss France ? C’est ce qu’a suggéré Elisabeth Moreno, ministre chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes le 11 décembre sur Europe 1.

Une idée qui n’a pas été du goût de Geneviève de Fontenay, présidente du Comité Miss France de 1981 à 2007, qui a publié un communiqué sans concessions dans lequel elle se dit «choquée par la possibilité de voir le concours Miss France ouvert aux candidates transgenres».

Celle qu’on surnomme la «Dame au chapeau» est allée jusqu’à juger qu’une telle idée était «une profonde injure» au fameux concours de beauté «qui met en valeur des jeunes filles saines de corps et d’esprit». Geneviève de Fontenay a également rappelé le premier article du règlement du concours, qui dispose noir sur blanc que les candidates doivent être «de sexe féminin». Bref, pour l’ancienne lauréate du concours, «Miss France n’est pas un concours contre-nature».

Elisabeth Moreno a pourtant laissé entendre qu’un tel changement était «en cours de réflexion», évoquant notamment des discussions avec Alexia-Laroche Joubert, productrice du concours. A rebours de Geneviève de Fontenay, la ministre a fait valoir que «la beauté, ce n'est pas que la plastique». Elle a ensuite fustigé les thérapies de conversion et pris plus largement la défense de la communauté LGBT : «L'homosexualité et la transidendité ne sont pas des maladies. Les familles qui pensent qu'à coups d'électrochocs, thérapies religieuses, psychologiques, peuvent changer leur enfant – ces familles se trompent.»

Organisé le 11 décembre, le concours de Miss France 2022 a couronné la francilienne Diane Leyre, devant Miss Martinique et Miss Alsace.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix