Brésil : deux nourrissons hospitalisés après avoir été vaccinés par erreur contre le covid-19

Brésil : deux nourrissons hospitalisés après avoir été vaccinés par erreur contre le covid-19© CLODAGH KILCOYNE Source: Reuters
Préparation d'une seringue de vaccin Pfizer (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

CNN Brésil se fait l'écho d'un accident de vaccination sur deux nourrissons qui ont reçu une dose de vaccin contre le covid-19 au lieu d'un vaccin combiné habituel protégeant entre autres contre le tétanos et la poliomyélite.

Une fillette de deux mois et un garçon de quatre mois ont été hospitalisés le 3 décembre au Brésil après que les médecins ont découvert que les nourrissons avaient été vaccinés par erreur avec des doses de vaccin anti-covid.

La ville de Sorocaba qui se trouve dans l'État de São Paulo, a annoncé l'accident dans un communiqué du 5 décembre repéré par CNN Brésil, et précisé que les enfants sont en observation dans un hôpital pour enfants pour 10 à 15 jours.

Des examens médicaux réguliers 

La mère de la fillette prénommée Liz Vitória, a déclaré à CNN Brésil qu'elle avait amené sa fille le premier décembre dans un cabinet médical pour y recevoir une injection de pentavalent, un vaccin 5 en 1 qui protège contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et l'Haemophilus influenzae de type B (bactérie pouvant être responsable de méningites). La petite fille a manifesté une «forte fièvre» le lendemain. Après investigation, le personnel médical l'a informée que sa fille avait en fait reçu une dose de vaccin Pfizer contre le covid-19. 

La mère a déclaré à CNN que sa fille était en observation pour au moins 7 jours et subissait des examens toutes les 48h comprenant des échographies de la tête et des électrocardiogrammes. Selon ce témoignage les tests ne montreraient actuellement aucune anomalie. 

Le garçon, Miguel, qui a été vacciné le même jour au même endroit, a lui aussi subit une forte fièvre et ses jambes ont enflé. Lors de son hospitalisation, il aurait aussi selon sa mère eu du mal à respirer et régurgité de la mousse par la bouche. Il se porte bien depuis.

Le communiqué de la ville précise, rapporte CNN, qu'une enquête administrative et disciplinaire contre la personne qui a fait les injections était lancée. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix