Un député Modem menacé de décapitation

- Avec AFP

Un député Modem menacé de décapitation Source: AFP
MoDem Logo
Suivez RT France surTelegram

Le député de la 3e circonscription de la Dordogne Jean-Pierre Cubertafon (Modem) va déposer prochainement une plainte pour menace de mort, après avoir reçu un courriel anonyme appelant à sa décapitation.

Envoyé dimanche peu après minuit à son adresse de parlementaire, ce courriel, qu'a pu consulter l'AFP, est intitulé «décapitation, MAINTENANT!» et menace le député : «tu seras décapité, tes lois je vais te les faire avaler, ton COVID tu vas l'avaler (...)».

Actuellement en déplacement en Colombie avec la Commission de la défense nationale et des forces armées, Jean-Pierre Cubertafon déposera une plainte vendredi dès son retour en France, a ajouté son entourage.

Selon cette même source, Jean-Pierre Cubertafon avait déjà reçu des menaces similaires au début de l'année et ce nouveau courriel intervient dans «un contexte actuel un peu lourd» pour les parlementaires.

Ces dernières semaines, de nombreux députés ont été visés par des menaces de mort. 

En novembre, trois députées LREM avaient déposé plainte après avoir reçu trois menaces de mort, dont deux par décapitation. Fin octobre, d'autres élus de la majorité avaient fait de même après des menaces de mort liées à la politique sanitaire et vaccinale du gouvernement et faisant référence au meurtre récent du député britannique David Amess, poignardé mi-octobre lors d'une permanence parlementaire.

Chez LFI, Jean-Luc Mélenchon a déposé plainte contre X mi-novembre après la publication d'un photomontage d'un groupuscule d'extrême droite, faisant d'une caricature de son visage une cible avec un viseur d'arme à feu sur le front.

Début novembre, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait appelé les préfets à renforcer la sécurité des élus, notamment en augmentant la surveillance autour de leurs permanences et, au besoin, de leurs domiciles.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix