«Scandale sanitaire» : la fermeture nocturne des urgences de Moissac inquiète les habitants

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

A Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, la fermeture nocturne du service des urgences préoccupe les habitants. L'édile menace de porter plainte contre l'ARS pour «carence» si un incident grave devait découler de cette décision.

Emoi dans la commune de Moissac (Tarn-et-Garonne) où, face au manque de médecins urgentistes, la direction de l'hôpital et l'Agence régionale de santé (ARS) envisagent de fermer les urgences de 20 heures à 8 heures, afin de répartir les effectifs entre les hôpitaux de Moissac et de Montauban. 

Le personnel juge la décision «incompréhensible» et redoute des conséquences sur les autres services, tandis que les habitants s'inquiètent : ils devraient, en cas d'urgence, se rendre à Montauban, à 30 minutes en voiture.

Le maire Rassemblement national de Moissac, Romain Lopez, évoque un «scandale sanitaire» et envisage de porter plainte contre l'ARS pour «carence». Les habitants des communes avoisinantes s'inquiètent également de cette fermeture, qui les isolerait encore plus. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»