Gilets jaunes : deux personnes interpellées à Paris après un dessin jugé «outrageant» contre Macron

- Avec AFP

Gilets jaunes : deux personnes interpellées à Paris après un dessin jugé «outrageant» contre Macron© Kenzo Tribouillard Source: AFP
Manifestations des Gilets jaunes à Paris le 23 mars 2019. (Photo d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Deux personnes présentes à la manifestation parisienne des «Gilets jaunes» ont été placées en garde à vue le 20 novembre en raison d'un dessin jugé «outrageant» mettant en scène Emmanuel Macron, le préfet de police et Joe Biden.

Deux personnes présentes au rassemblement parisien des Gilets jaunes ont été interpellées et placées en garde à vue le 20 novembre en raison d'un dessin jugé outrageant sur une camionnette mettant en scène Emmanuel Macron, le préfet de police Didier Lallement et le président américain Joe Biden, a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

«Il s'agit de la propriétaire du véhicule et du conducteur», a précisé la préfecture de police. Le préfet de police a décidé de porter plainte, a-t-elle ajouté. Ils ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte pour outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, a confirmé le parquet de Paris, sollicité par l'AFP.

Surmonté de l'inscription «La sodomie en marche» avec en fond le drapeau français et des moutons, le graffiti représente Joe Biden manipulant comme une marionnette le président de la République Emmanuel Macron avec le préfet de police. Il a été réalisé sur une face latérale de la camionnette, un foodtruck rose régulièrement présent sur les rassemblements de Gilets jaunes, qui célèbrent le 20 novembre leur troisième anniversaire. 

Le véhicule n'était plus présent à la mi-journée au niveau de Bercy, dans l'est de la capitale, point de départ du cortège parisien qui rassemblait plusieurs centaines de personnes, selon une journaliste de l'AFP.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix