Le camp de migrants de Grande-Synthe évacué par les forces de l'ordre

Le camp de migrants de Grande-Synthe évacué par les forces de l'ordre© Yves HERMAN Source: Reuters
Le camp de migrants de Grande-Synthe, le 3 février 2016 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Sur ordre du ministre de l'Intérieur, les forces de l'ordre évacuent ce 16 novembre ce camp situé près de Dunkerque où vivent 1 500 migrants souhaitant se rendre en Angleterre. Un nombre qui a presque quadruplé en deux mois.

Ce 16 novembre, les forces de l'ordre procèdent à l'évacuation du camp de Grande-Synthe où vivent actuellement 1 500 migrants. La Préfecture des Hauts-de-France a ordonné cette évacuation à partir de 7h, selon France Bleu.

Le nombre de migrants situé dans ce camp situé non-loin de Dunkerque a presque quadruplé en deux mois, ceux-ci se trouvant début septembre au nombre de 400 sur le site de l'ancienne sécherie Ringo, d'après BFM TV.

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est exprimé en ces termes sur la situation : «Sur mon instruction, les forces de l’ordre procèdent à l’évacuation du campement illicite de migrants à Grande-Synthe ce matin. Merci aux policiers et aux gendarmes mobilisés, ainsi qu’aux agents de la [préfecture du Nord] qui assurent leur mise à l’abri».

Des images de l'évacuation ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Présente sur place, l'association Utopia craint que cette évacuation ne «mène encore à une dispersion et invisibilisation des personnes, sans aucune réelle solution d'accompagnement et de prise en charge», comme le rapporte France Bleu.

Malgré l'arrivée des températures hivernales, les migrants sont toujours aussi nombreux à tenter la traverser de la Manche en direction de l'Angleterre. Depuis le début de l'année, le bilan officiel des autorités françaises fait état de trois morts et quatre disparus en mer.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix