Si Eric Zemmour est «le candidat du camp national le mieux placé», Jean-Marie Le Pen le soutiendra

Si Eric Zemmour est «le candidat du camp national le mieux placé», Jean-Marie Le Pen le soutiendra© Joël SAGET Source: AFP
Jean-Marie Le Pen à Saint-Cloud, le 14 janvier 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le fondateur du Front national a déclaré qu'il soutiendrait «bien sûr» Eric Zemmour, à condition que celui-ci soit en meilleur position dans la course à l'Elysée que les autres candidats du «camp national», dont fait partie sa fille Marine Le Pen.

Le 30 septembre, Jean-Marie Le Pen a confié au Monde qu'il apporterait son soutien à Eric Zemmour si celui-ci est le candidat du «camp national» – dans lequel se trouve sa fille Marine – qui a le plus de chance de remporter l'élection présidentielle de 2022.

Le fondateur et ancien président du Front national s'est exprimé comme suit : «Si Eric est le candidat du camp national le mieux placé, bien sûr, je le soutiendrai.» Il s'agit d'une certaine évolution car, comme le rappelle le quotidien du soir, Jean-Marie Le Pen critiquait jusqu'à présent la division de ce camp.

«Marine a abandonné ses positions fortifiées et Eric occupe le terrain qu’elle a quitté», analyse l'ancien député européen de 93 ans. Commentant les résultats des élections régionales, Jean-Marie Le Pen avait déclaré en juin dernier souhaiter que le Rassemblement national – le successeur du Front national, dont il a été exclu en 2015 – retrouve sa «virilité», sans quoi celui-ci courrait à sa «disparition».

Le 1er octobre, dans une vidéo diffusée sur YouTube, celui qui est surnommé le «Menhir» a déclaré qu'Eric Zemmour était quelqu'un qu'il «aime beaucoup», «un ami» dont il apprécie le «courage et [la] lucidité». 

Le même jour, Eric Zemmour – qui entretient le doute sur sa candidature pour 2022 – devançait dans un sondage le candidat de la droite, peu importe les cas de figure, et ce pour la première fois depuis qu'il est testé dans des sondages d'intentions de vote.

Selon ce sondage, le candidat putatif est en effet donné à 15%, entre Marine Le Pen à 16% et Xavier Bertrand à 14%. Selon la même enquête, si Valérie Pécresse représente la droite, elle est créditée de 12% des intentions de vote, derrière Eric Zemmour à 15%, et la candidate du Rassemblement national à 17%. Une ascension commentée par Jean-Marie Le Pen en ces termes, rapportés par Le Monde : «Va-t-il savoir encaisser ? C’est pas si évident que ça, et moi j’en sais quelque chose parce que j’ai commencé à 0,74 %.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»