«Un acte inacceptable» : le chef martiniquais Marcel Ravin refoulé d'un dîner en présence de Macron

«Un acte inacceptable» : le chef martiniquais Marcel Ravin refoulé d'un dîner en présence de Macron© Ludovic Marin Source: AP
Emmanuel Macron à la préfecture du Rhône, le 27 septembre 2017 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Chef étoilé d'un restaurant à Monaco, Marcel Ravin a été invité à participer à un dîner en présence du président de la République à la préfecture du Rhône, le 26 septembre. Mais l'entrée lui a été refusée. Sur Twitter, l'incident a provoqué un tollé.

Invité à un dîner de prestige en présence d'Emmanuel Macron le 26 septembre au soir à Lyon, le chef d'origine martiniquaise Marcel Ravin s'est finalement fait refouler. Une discrimination selon lui, une erreur regrettable selon l'organisateur.

Ce chef étoilé d'un restaurant de Monaco possédait bien un carton d'invitation quand il s'est présenté à la préfecture du Rhône, où avait lieu une soirée organisée par la société d'événementiel GL Events, en marge du Salon international de la restauration. Ce document, qu'il a affiché sur les réseaux, précise que le président de la République, le patron de GL Events Olivier Ginon et Jérôme Bocuse, président du concours gastronomique du Bocuse d'Or, le priaient de participer à un dîner offert en l'honneur de grands chefs et pâtissiers. Mais l'entrée lui a été refusée sur les lieux par le personnel contrôlant les invités.

Une erreur, selon GL Events 

«Ils m'ont dit que je n'étais pas sur la liste et leur responsable n'a rien voulu savoir», affirme Marcel Ravin, «choqué et déçu». «Triste soirée. Etre invité et finir sur un trottoir à bouffer une andouillette [...] Et on m'explique que nous ne sommes pas différents. Je vous raconterai ce qu'est l'humiliation», a-t-il écrit sur Facebook. «J'ai l'espoir que notre profession se fédère et qu'aucun chef reconnu par ses pairs ne soit plus jamais laissé sur le pas de la porte. Je veux croire que l'organisation de cet événement s'excuse du manque de considération», a-t-il ajouté, tandis que le président de la collectivité territoriale de Martinique, Serge Letchimy, dénonçait «un acte inacceptable».

GL Events a évoqué le lendemain «une erreur malencontreuse». «On regrette cet incident évidemment involontaire de notre part, il n'y a rien d'orienté là-dedans», a déclaré Luc Dubanchet, directeur des marques de l'entreprise. Selon lui, «a priori», Marcel Ravin ne figurait pas sur les listes faute d'avoir répondu à son invitation. D'autres personnes étaient dans son cas, «pour lesquelles on a pu rattraper le coup car on a été prévenu», a-t-il dit. «Mais là, on n'a pas été mis au courant, hélas», a ajouté Luc Dubanchet en présentant les excuses de GL Events au chef étoilé.

Certaines humiliations sont insupportables

Malgré les explications de l'entreprise, le refoulement de Marcel Ravin a fait réagir la classe politique et des éditorialistes. Pour l'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot, le récit de cette mésaventure «brise le cœur [...] puis met en colère».

Le député LR Eric Ciotti, candidat à la primaire de la droite, a adressé son «soutien à [son] ami et citoyen des Alpes-Maritimes, Marcel Ravin, grand chef de talent, humilié en étant refoulé du dîner des grands chefs cuisiniers avec Macron à Lyon».

Pour l'éditorialiste Verlaine Djeni, membre de LR, «la France n'est pas raciste mais certaines humiliations sont insupportables». «Nous autres allons croire peut-être que dans votre milieu, on préfère voir le noir à la plonge, faire le service ou l'agent de sécurité», a-t-il ajouté, apportant son soutien à Marcel Ravin.

L'éditorialiste de RT France Alexis Poulin a pour sa part jugé que «la macronie» s'apparentait à un «zemmourisme déguisé», en référence, évidemment, à l'essayiste Eric Zemmour, presque candidat de droite à la présidentielle 2022. L'essayiste antiraciste Rokhaya Diallo s'est de son côté contentée de relayer sur Twitter l'information du refoulement du chef étoilé.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»