Xavier Bertrand estime qu'«il y a aujourd'hui un vrai risque de guerre civile» en France

Xavier Bertrand estime qu'«il y a aujourd'hui un vrai risque de guerre civile» en France© DENIS CHARLET Source: AFP
Vidéo
Xavier Bertrand à Saint-Quentin, le 15 septembre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le candidat à la présidentielle a illustré sa crainte de «guerre civile» par l'exemple de «Marseille et de certains villes, [où] vous avez un check-point à l'entrée d'un quartier [...] vous avez des gangs qui se battent avec des kalachnikovs».

Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, candidat à l'élection présidentielle 2022, a jugé le 19 septembre dans l'émission Le Grand jury qu'«il y a[vait] aujourd'hui un vrai risque de guerre civile» en France et que «le président de la République doit tout faire pour l'éviter».

Relancé sur le sujet, Xavier Bertrand a fait référence à l'ancien ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui avait pointé la situation dans les quartiers défavorisés, en 2018 au moment de sa démission : «On vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face, nous sommes en face de problèmes immenses.»

Bertrand assure vouloir mettre fin à «l'impunité»

Xavier Bertrand a ensuite pris l'exemple de «Marseille et de certains villes, [où] vous avez un check-point à l'entrée d'un quartier [...] vous avez des gangs, des bandes qui se battent avec des kalachnikovs, c'est quoi, c'est pas une guerre civile ?» Selon lui, Emmanuel Macron «n'a jamais pris la mesure de l'insécurité dans notre pays et des violences».

Au rang des propositions, l'ex-ministre, qui refuse de passer par la primaire de son ancien parti LR, a estimé qu'il fallait mettre fin à «l'impunité», c'est-à-dire que «toute sanction doit effectivement avoir une peine au bout et rapidement».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix