Le sénateur Malhuret sur les manifestants anti-pass : «Des cortèges de pigeons menés par des ânes»

Le sénateur Malhuret sur les manifestants anti-pass : «Des cortèges de pigeons menés par des ânes»© THIERRY ZOCCOLAN Source: AFP
Réelu maire UMP de Vichy, Claude Malhuret prend la pose pour l'AFP à l'Hôtel de Ville, 2014 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans un texte au vitriol lu à la tribune du Sénat, l'élu Indépendant de l'Allier, Claude Malhuret a exprimé son opinion sur les manifestants opposés au pass sanitaire et à la politique vaccinale anti-Covid.

S'exprimant à la tribune du palais Bourbon à Paris le 9 septembre, le sénateur Claude Malhuret (groupe Les Indépendants) s'est violemment opposé aux membres, et particulièrement aux meneurs, des mouvements anti-pass sanitaire et anti-vaccin sur tout le territoire français.

«Des cortèges de pigeons menés par des ânes» : évoquant tout un bestiaire à l'image de Jean de La Fontaine – tour à tour les pigeons, les ânes, les oiseaux, les chauves-souris, les souris ou encore les rats – l'élu de l'Allier a souligné l'absence supposée de connaissances médicales des manifestants opposés au pass sanitaire et à la politique vaccinale française face au Covid-19.

Le sénateur et ancien président de Médecins sans frontières ironise ensuite contre les opposants à la vaccination en ces termes : «Ils ne savent même pas localiser leur vésicule biliaire mais ont un avis tranché sur l'ARN messager et l'hydroxychloroquine.»

Claude Malhuret n'en est pas à son coup d'essai en matière de déclarations fracassantes... et un brin caricaturales. En juillet 2019, il s'en était pris violemment à RT France en déclarant au Sénat : «Leurs programmes ne sont pas faits par des journalistes, ils le sont directement par le directorat D (sic) du FSB à Moscou comme aux plus belles heures de la guerre froide.»

Il en avait appelé au gouvernement à faire interdire nos programmes en affirmant au sujet de Sputnik et RT France : «Ces deux médias entre guillemets ne sont pas des médias, ce sont des organes d’influence, ce n’est pas moi qui le dis, c’est le président de la République.»

La présidente de RT France Xenia Fedorova avait immédiatement réagi, qualifiant les propos du sénateur de «fantasmes». «Le sénateur Claude Malhuret prétend que nos contenus ne sont pas faits par des journalistes mais par le FSB à Moscou. Des fantasmes de guerre froide avancés sans preuves, des accusations et des appels à la censure, uniquement parce que RT France se distingue des médias mainstream», avait-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»