Blanquer annonce un accès au vaccin «à proximité ou au sein» des établissements scolaires

Blanquer annonce un accès au vaccin «à proximité ou au sein» des établissements scolaires© Sameer Al-DOUMY Source: AFP
Des élèves dans un lycée de Montvilliers, le 15 décembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le gouvernement mise sur une campagne de vaccination dans les collèges et les lycées à la rentrée scolaire pour les élèves volontaires de plus de 12 ans, a annoncé le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer dans un entretien au JDD.

Alors que 55% des 12-17 ans avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid le 20 août (30% étant entièrement vaccinés), le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a présenté ce 22 août la stratégie du gouvernement pour accélérer la campagne de vaccination chez les adolescents, en profitant de la rentrée scolaire le 2 septembre.

«Dans tous les collèges et lycées de France, élèves et personnels auront accès au vaccin, à proximité ou au sein même de leur établissement», a expliqué le ministre au Journal du Dimanche (JDD). Les autorités locales (préfets, ARS, etc.) se concertent actuellement «pour déterminer le nombre de centres éphémères à mettre en place, en fonction notamment des taux de vaccination» suivant les territoires, a-t-il ajouté.

Jean-Michel Blanquer a aussi été interrogé sur un possible format «sortie scolaire» dans des centres de vaccination pour les élèves volontaires, une possibilité confirmée par le ministre de la Santé auprès de CNews le 17 août. Mais Blanquer balaye le terme et l'assure au JDD : «Il ne s'agit pas de sorties scolaires. Selon les situations, soit des équipes mobiles viendront vacciner dans les établissements, soit nous organiserons le déplacement des élèves volontaires, en lien avec les services de santé, vers les centres de vaccination.»

Le représentant du gouvernement est également revenu sur son emploi de l'adjectif «évincé» pour parler des enfants cas contact et non-vaccinés qui doivent être placés à l'isolement pendant sept jours : «Il s'agit d'un terme technique employé couramment par les autorités de santé. Mais le mot le plus adapté est "protégé" : un élève non-vacciné est dans une situation plus risquée qu'un élève qui a reçu au moins une injection», a-t-il argumenté.

Pas de pass sanitaire obligatoire pour les enseignants

Le ministre a par ailleurs présenté le protocole sanitaire retenu pour la rentrée, de «niveau 2», avec des cours en présentiel dans les écoles, collèges et lycées, le masque obligatoire à l'intérieur dès le primaire, la limitation du brassage et l'aération renforcée.

Pour les enseignants, Jean-Michel Blanquer n'a jugé «ni légitime, ni souhaitable, ni utile» d'exiger un pass sanitaire, préférant «une logique de confiance et de responsabilité». En outre, pour les sorties scolaires, les élèves n'auront pas besoin de pass sanitaire dans les lieux où ils ne sont pas mélangés au public, comme les piscines et les bibliothèques, mais à partir du 30 septembre, ce certificat sera requis pour les 12 ans et plus dans les lieux qui le demandent déjà à la population adulte. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix