Où aura-t-on besoin du pass sanitaire à partir du 9 août ?

- Avec AFP

Où aura-t-on besoin du pass sanitaire à partir du 9 août ?© SARAH MEYSSONNIER Source: Reuters
Place de la Contrescarpe à Paris le 19 mai 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Malgré les nombreuses manifestations à son encontre, le pass sanitaire est étendu à de nombreux lieux à partir du 9 août. Il sera ainsi également demandé, entre autres, dans les restaurants et bars, ou sur certains trajets longs dans les transports.

Les nombreuses manifestations contre l'instauration du pass sanitaire n'ont donc pas fait reculer le gouvernement. Le pass sanitaire, dont l'élargissement entre en vigueur dès le lundi 9 août pour les personnes âgées de 18 ans et plus, sera exigible dans un très grand nombre de lieux publics, «jusqu'au 15 novembre 2021 inclus» selon la loi.

Il y aura «une semaine de rodage», pour laisser le temps aux professionnels chargés des contrôles à l'entrée de leurs établissements de «s'approprier» ce nouvel outil, comme l'a confirmé le 6 août le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Pour les 12-17 ans, il sera obligatoire à compter du 30 septembre mais les plus jeunes en sont totalement exemptés.

En cas de test PCR ou antigénique négatif, le pass sanitaire sera valide «72 heures et non plus 48 heures», a annoncé le 8 août le ministre de la Santé Olivier Véran. Autre assouplissement, «il sera possible d’effectuer des autotests supervisés par un professionnel de santé, en plus des tests antigéniques et PCR», qui seront également valables 72 heures.

Dans les lieux de loisirs 

Le pass sanitaire, qui prend donc la forme d'un QR code témoignant d'un schéma vaccinal complet, de la négativité d'un test Covid-19 ou du rétablissement de la maladie, était déjà exigible depuis le 21 juillet à l'entrée des lieux de culture et de loisirs (musées, cinémas, parcs à thème, festivals, foires) accueillant plus de 50 personnes. Cette jauge disparaît et le dispositif sera donc appliqué dans tous ces lieux quel que soit le niveau de fréquentation.

A compter du 9 août aussi, le pass est étendu aux cafés, bars et restaurants, en salle comme en terrasse. Nombre de restaurateurs attendent toutefois la publication des décrets d'application en gardant l'espoir de voir les terrasses exemptées du dispositif. La vente de plats à emporter est, elle, d'ores et déjà toutefois exemptée.

Certains centres commerciaux pourront le demander

Le pass sanitaire est appliqué à l'entrée de certains centres commerciaux «au-delà d'un certain seuil défini par décret», et si le préfet estime que «la gravité des risques de contamination» localement impose son application.

Concernant le seuil, le gouvernement avait annoncé mi-juillet que seuls les établissements d'une superficie supérieure à 20 000 mètres carrés devraient être concernés.

Sur les longs trajets dans les transports

Bus municipaux, tramways, métros, TER et RER sont exemptés du pass sanitaire. Seuls les longs trajets sont concernés : en avion, en trains internationaux, en TGV, en trains Intercités et en autocars longue distance.

Des contrôles aléatoires auront lieu sur les quais ou dans les trains, avec des «sanctions» si les voyageurs ne respectent pas la loi, a assuré Gabriel Attal.

Il a confirmé qu'une personne qui aurait réservé un billet mais ne pourrait pas embarquer car elle aurait entre-temps contracté le Covid-19 sera remboursée.

Obligatoire pour les salariés et agents publics en contact avec des clients

Le pass est exigé dans les séminaires et les salons professionnels dès le 9 août.

Il est aussi obligatoire pour les salariés et les agents publics des lieux l'imposant à leurs clients, mais seulement à compter du 30 août, pour leur laisser le temps de se faire vacciner.

Ceux qui ne s'y soumettront pas risquent une procédure de suspension de leur contrat de travail sans rémunération.

Dans les établissements de santé, les soignants et les professionnels au contact de personnes fragiles ont jusqu'au 15 octobre pour présenter un schéma vaccinal complet.

Enfin, la restauration collective en entreprise, et la restauration professionnelle routière et ferroviaire, sont exemptées du pass.

Pour les visiteurs et les patients non urgents dans les hôpitaux et les EHPAD 

Pour faire des établissements de santé des «sanctuaires» face à l'épidémie, comme le veut le gouvernement, les visiteurs ou les patients non urgents devront aussi montrer patte blanche à l'entrée des hôpitaux et des maisons de retraite – tant que cette obligation ne fait pas «obstacle à l'accès aux soins», a bien souligné le Conseil constitutionnel.

«Personne ne sera privé de soins en fonction du pass sanitaire», a assuré le ministre de la Santé Olivier Véran.

Et le pass ne sera «évidemment» pas demandé «quand vous avez une urgence ou quand vous venez accompagner un malade en fin de vie, c'est du bon sens», a précisé Gabriel Attal.

Quelles sanctions ?

Pour les professionnels, s'ils ne contrôlent pas les pass sanitaires et que ce manquement est constaté «à plus de trois reprises au cours d'une période de 45 jours», la loi prévoit jusqu'à 9 000 euros d'amende et un an d'emprisonnement.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix