Martinique : un vaccinodrome incendié en marge d'un rassemblement contre le couvre-feu

Martinique : un vaccinodrome incendié en marge d'un rassemblement contre le couvre-feu© Lionel CHAMOISEAU Source: AFP
images
Une rue des Trois-Ilets vide, dans la nuit du 30 juillet 2021, alors que les autorités ont mis en place de nouvelles mesures de confinement en Martinique (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

A l'occasion de débordements en marge d'une manifestation contre l'instauration d'un couvre-feu en Martinique, un vaccinodrome a été complètement ravagé par les flammes et un hypermarché a été pillé à l’entrée de Fort-de-France.

Ainsi que l'a rapporté la presse martiniquaise ce 1er août, plusieurs établissements ont été incendiés dans les quartiers de Sainte-Thérèse et canal Alaric à Fort-de-France, dont une pharmacie et un centre de vaccination. Constatés au petit matin, les dégâts ont été causés dans la nuit, pendant une manifestation contre l'instauration d'un nouveau couvre-feu sur l'île française caribéenne. Des images ont été partagées par les médias locaux ainsi que sur les réseaux sociaux.

«D’autres [commerces] ont été pillés : Ducati, Harley Davidson, Intersport, Carrefour Dillon», relate le quotidien régional France-Antilles

De son côté, l'AFP rapporte qu'un rassemblement d'une centaine de personnes s'est formé la veille au soir vers 21h, soit deux heures après l'entrée en vigueur du couvre-feu. La foule s'est dirigée vers le centre-ville de Fort-de-France au son des tambours dans une ambiance de carnaval. «Les forces de l'ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser la foule», selon La 1ere, qui a mis en ligne des images témoignant des échauffourées nocturnes qui ont suivi.

La Martinique, en état d’urgence sanitaire depuis le 13 juillet, connaît un reconfinement pour une durée d’au moins trois semaines, alors que le Premier ministre, Jean Castex, a évoqué cette semaine une situation dramatique. L’île accuse l’un des plus forts taux d’incidence de France,  1 040 cas positifs pour 100 000 habitants, contre une moyenne de 218 pour l’ensemble du territoire. Seulement 15% environ de la population de l’île est vaccinée.

La saturation des hôpitaux a par ailleurs contraint le transfert de trois patients atteints du Covid-19 de Fort-de-France vers Paris, dans la nuit du 31 juillet au 1er août. Une cinquantaine de militaires du Service de santé des Armées et du régiment médical de l’Armée de terre doivent en outre rapidement être déployés au CHU de Fort-de-France.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»