Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale partout en France

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Les opposants aux restrictions anti-Covid annoncées par Emmanuel Macron ont une nouvelle fois manifesté partout en France ce 31 juillet, à quelques jours de leur entrée en vigueur. Ils étaient plusieurs dizaines de milliers partout en France.

Mise à jour automatique
  • Selon les estimations du ministère de l'Intérieur, ils étaient plus de 200 000 manifestants en France lors de cette journée de mobilisation. 

  • Après plusieurs heures de tension en marge du défilé parisien dont le parcours se terminait sur la place de la Bastille, les forces de l'ordre ont procédé à une dispersion des lieux. «Les agents de la propreté de Paris interviennent pour nettoyer les rues de la capitale après le rassemblement», a commenté notre reporter Charles Baudry qui était sur place.

  • Sur la place de la Bastille, qui correspond au point de chute de l'une des manifestations parisiennes de la journée, l'atmosphère est particulièrement tendue alors que les forces de l'ordre tentent de procéder à une dispersion pendant que certains manifestants se réfugient dans des lieux de restauration aux alentours.

    «Intervention de la Brav-M sur la place de la Bastille», a ainsi témoigné notre reporter Lucas Léger.

    «La situation est toujours très tendue sur la Place de la Bastille», a également rapporté notre journaliste Charles Baudry, qui a pu assister à plusieurs interpellations sur place.

  • Des pompiers étaient visibles dans le cortège niçois, comme on peut le voir sur ces images de nos confrères de Nice-Matin.

  • Jean-Paul Stahl, infectiologue au CHU Grenoble-Alpes, et Fabrice Grimal, candidat citoyen à l'élection présidentielle, reviennent sur les manifestations contre le pass sanitaire de ce 31 juillet.

    Auteur: RT France

  • A Paris, les forces de l'ordre tentent de disperser les derniers manifestants encore rassemblés sur la place de la Bastille.

  • Intervention des pompiers sur la place de la Bastille à Paris, comme on peut le voir sur les images de ce journaliste indépendant. 

  • Selon les forces de police, les manifestants contre le pass sanitaire étaient au moins 38 000 dans le Sud-Est de la France. 

  • Deux journalistes reporter d'images (JRI) travaillant pour l'AFP ont rapporté avoir été la cible d'insultes à Paris. L'une d'elles affirme avoir été ciblée par des crachats au niveau des jambes. L'AFP précise avoir «décidé de suspendre sa couverture en images de ce rassemblement».

  • «Explosion d’un engin incendiaire après une charge de police», décrit le journaliste indépendant Clément Lanot à propos de ses images prises sur la place de la Bastille à Paris, où la situation est particulièrement tendue en cette fin de rassemblement.

Découvrir plus

Ce 31 juillet, des manifestations contre la généralisation du pass sanitaire étaient organisées dans plus de 150 villes de France, dont Paris, Marseille, Lille, Metz ou encore Bordeaux. Les opposants aux restrictions anti-Covid annoncées par Emmanuel Macron (et qui doivent pour la plupart entrer en vigueur dans les prochains jours) ont mobilisé encore davantage que les semaines précédentes. Ils étaient plus de 200 000 selon le ministère de l'Intérieur. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix