Eric Coquerel : «Comparer la lutte des Palestiniens au nazisme, c'est faire du révisionnisme»

Une manifestante tient une pancarte "Silence, ils tuent à Gaza"© J. Moadab
Une manifestante tient une pancarte "Silence, ils tuent à Gaza"

Entre 150 et 200 personnes se sont rassemblées place de l'Opéra mardi soir à Paris en solidarité avec le peuple Palestinien et pour réclamer la reconnaissance d'un Etat de Palestine.

Plusieurs organisations, dont l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Association France Palestine Solidarité (AFPS), le collectif Boycott Désinvestissement Sanction (BDS) ou encore le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) avaient appelé à un rassemblement place de l'Opéra afin de revendiquer « l'arrêt de l'agression israélienne », «la reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien» ou encore «l'application de la résolution 194 de l'ONU sur le droit au retour des réfugiés».

Parmi les manifestants, Eric Coquerel, coordinateur du Parti de Gauche, était présent et s'est confié à RT France :

«L'histoire montre qu'un État colonisateur, ou pire un État qui pratique l'apartheid ne s'en sort jamais dans l'histoire. Je crois que c'est une politique à laquelle il faut faire face, en commençant par la reconnaissance de la France de l’État palestinien. La deuxième chose, c'est que la seule possibilité pour qu'à un moment donné il y ait une pression et que cela s'arrête, ça serait de faire une pression internationale, y compris en usant du boycott contre l’état israélien, le prendre au niveau de l'économie».

«J'étais il n'y a pas longtemps à Jérusalem, et j'ai entendu des Israéliens qui comparaient la lutte des Palestiniens au nazisme. Ils ne se rendent pas compte qu'ils font du révisionnisme en disant ça. Car justement, comparer à les criminels et les auteurs de la Shoah avec un peuple qui essaie tout simplement de vivre et d'avoir droit à une nation, c'est quelque chose d'éminemment dangereux. C'est une rhétorique qui se retourne vite contre l'employeur et ce n'est vraiment pas bon». 

Lire aussi : Des manifestations de soutien à la Palestine et à Israël de Toronto au vieux continent, via Téhéran

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales