Covid-19: vers un non remboursement des tests de dépistage en France pour pousser à la vaccination ?

- Avec AFP

Covid-19: vers un non remboursement des tests de dépistage en France pour pousser à la vaccination ?© Pascal Rossignol Source: Reuters
Cliché pris à Dunkerque le 18 février 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a annoncé le 28 juin que la fin du remboursement des tests Covid-19 se posera «autour de la rentrée». L'objectif serait de pousser les Français à se faire vacciner plutôt que se faire dépister.

La question d'arrêter le remboursement des tests de dépistage contre le Covid-19 «se posera autour de la rentrée» au gouvernement, a indiqué le 28 juin son porte-parole Gabriel Attal. 

«Autour de la rentrée, c'est une question qui se posera, je ne fais pas ici d'annonce, évidemment, mais la question pourra se poser», a-t-il affirmé au micro de Franceinfo. Emmanuel Macron avait quant à lui déjà laissé entendre le 27 mai qu'«aucune porte n'[était] fermée» au sujet de la vaccination obligatoire.

L'Académie nationale de médecine dénonce les dépistages pour «convenances personnelles»

Le 23 juin, l'Académie nationale de médecine avait recommandé de «suspendre le remboursement des tests [...] pratiqués pour convenances personnelles (obtention d’un pass sanitaire, voyages internationaux, participation à des événements collectifs) chez les personnes non vaccinées [...] afin d’élever rapidement le niveau national de couverture vaccinale au cours de l’été».

«Parmi les facteurs qui peuvent détourner les individus de la vaccination, il faut s'interroger sur le recours répété aux tests RT-PCR ou antigéniques qui sont offerts gratuitement sur le sol français à la différence de la plupart des pays européens», avait questionné l'Académie dans un communiqué. Ce n'est pas la première fois que l'Académie se montre critique au sujet des tests, pointant notamment du doigt les risques de lésions lorsqu'ils ne sont pas effectués correctement.

Le porte-parole du gouvernement a écarté cette option pour le moment car des personnes attendent encore «pour avoir leur deuxième dose» et n'y «sont pour rien».

En Europe, le test PCR est également gratuit au Danemark, en Norvège, au Monténégro et dans la région de Bavière en Allemagne. Ailleurs, le coût d'un test s'échelonne de quelques dizaines d'euros jusqu'à plus de 200 euros au Royaume-Uni. Au 27 juin, 33 322 155 Français avaient reçu une première dose de vaccin et 21 126 144 étaient totalement vaccinés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»