Nouvelle soirée aux Invalides avec des centaines de jeunes, la police prise à partie (VIDEOS)

- Avec AFP

Nouvelle soirée aux Invalides avec des centaines de jeunes, la police prise à partie (VIDEOS)© GEOFFROY VAN DER HASSELT Source: AFP
La police est de nouveau intervenue aux Invalides (image d'illustration captée lors de la soirée du 11 juin).
Suivez RT France surTelegram

La police est à nouveau intervenue pour disperser des centaines de jeunes fêtards rassemblées pour le deuxième soir consécutif aux Invalides à Paris. Répondant à des jets de projectiles, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

Pour la deuxième soirée consécutive, le 12 juin, la police est intervenue sur l'esplanade des Invalides à Paris afin de disperser des centaines de jeunes fêtards. 

«Les forces de l'ordre interviennent actuellement pour disperser des rassemblements de personnes ne respectant pas les gestes barrières», a tweeté la préfecture peu avant 22h, une heure avant le début du couvre-feu. Elle a aussi fait savoir que plusieurs centaines de personnes étaient présentes. Trois d'entre elles ont été interpellées.

Selon des images diffusées sur les réseaux sociaux, des projectiles ont été jetés sur les policiers – qui ont fait usage de gaz lacrymogène lors de l'intervention – et un véhicule a été dégradé.

Selon les images de Clément Lanot, les fêtards ont pris à partie une voiture. Un véhicule de police a également reçu des projectiles.

Entre 1 500 et 2 000 jeunes le 11 juin

Vers 23h, à l'heure du début du couvre-feu, seules restaient sur place de petites grappes de jeunes qui repartaient progressivement alors que l'esplanade restait entourée de camions de police. Des participants ont expliqué auprès de l'Agence France-Presse être venus pour une nouvelle soirée «Projet X», du nom d'un film américain de 2012 centré sur une fête de jeunes qui tourne mal.

Dans la capitale, ces jeunes n'étaient pas les seuls à ne pas respecter le couvre-feu le 12 juin au soir : de la Concorde à la porte de la Chapelle, en passant par les grands boulevards, la ville était encore achalandée vers 23h30, et des terrasses de bar restaient ouvertes.

Dans la soirée du 11 juin, entre 1 500 et 2 000 jeunes s'étaient déjà rassemblées sur l'immense pelouse. Les policiers étaient alors intervenus après l'heure du couvre-feu vers 23h pour mettre fin à la fête et certains avaient déjà été la cible de projectiles lancés par des participants, selon une source policière citée par l'AFP. Il n'y avait eu ni interpellations ni blessés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»