Un rappeur pro-police porte plainte contre l'Obs après l'évocation d'une référence au Ku Klux Klan

Un rappeur pro-police porte plainte contre l'Obs après l'évocation d'une référence au Ku Klux Klan© FRANCOIS GUILLOT Source: AFP
Cliché pris devant les locaux de l'Obs le 24 novembre 2016 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'Obs a fait le portrait de Kaotik 747, un artiste défendant les forces de l'ordre. Mais le magazine a posté des photos de lui faisant un signe qui serait un symbole se référant au Ku Klux Klan, selon l'Obs. Le rappeur entend porter plainte.

Le 28 mai, l'Obs a consacré un article complet à Kaotik 747, qui s'est illustré pour avoir défendu les forces de l'ordre mais a également proposé une nouvelle chanson officielle pour les Bleus en vue de l'Euro 2021. Cependant, le magazine a posté des photos de lui, faisant un signe qui serait, d'après l'hebdomadaire, une référence au Ku Klux Klan, une société secrète américaine prônant le suprémacisme blanc.

Le rappeur s'en défend le 29 mai sur Twitter, estimant que cet article lui a fait perdre «1 000 abonnés» et entend porter plainte. «L'Obs rédige un article sur moi et explique que je fais ce signe car je valide le KKK ? Donc IAM, Soprano, pompiers et SAMU valident aussi ?», questionne-t-il, en postant un cliché où l'on voit plusieurs personnes dont le rappeur Soprano faire ce geste baptisé par l'Obs le «O-KKK» et qui signifierait «White Power» («Le pouvoir aux blancs»), toujours selon l'hebdomadaire.

Le magazine a publié une réaction de Kaotik 747, vraisemblablement dans une version mise à jour de son article : «Je conteste l’interprétation réalisée par l’Obs, qui ne m’avait pas contacté avant la publication de cet article [...] Ce signe est extrêmement courant dans le monde de la plongée sous-marine pour dire que tout va bien. Depuis toujours, je m’efforce de rassembler au-delà des religions et des orientations politiques dans un esprit républicain.»

N'en demeure pas moins que l'artiste a publié un deuxième tweet, affirmant vouloir «porter plainte». «J’espère pouvoir être soutenu par un avocat. C’est injuste ce qu’ils font», ajoute-t-il. «Les gens que j'idolâtre sont Monsieur l’Abbé Pierre, Coluche et Daniel Balavoine. Je n’ai jamais grandi dans la haine. Je me bats pour la paix. Tout ça pour ma chanson l’Euro», conclut-il.

En effet, Kaotik 747 a dévoilé cette même semaine un titre composé pour l'Euro 2021, et baptisé «Allons enfants de la patrie» en allusion à «La Marseillaise».

Une chanson qui sonne comme une réponse à la chanson officielle de l'équipe de France de football pour la compétition sportive à venir dès le 11 juin, signée du rappeur controversé Youssoupha.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»