Le président de la FFF regrette la chanson de Youssoupha pour la liste des Bleus

- Avec AFP

Le président de la FFF regrette la chanson de Youssoupha pour la liste des Bleus© Franck FIFE Source: AFP
Noël Le Graët alors candidat à sa propre succession à la présidence de la Fédération Française de Football en mars 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

La chanson de Youssoupha «Ecris mon nom en bleu» ne sera pas retenue comme chanson officielle de l'équipe de France, d'après Noël Le Graët, président de la Fédération, malgré le soutien de plusieurs ministres, dont Roselyne Bachelot.

Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a estimé, dans un entretien paru dans Le Parisien du 27 mai, que l'annonce de la liste des 26 Bleus pour l'Euro-2020 n'aurait pas dû être accompagnée d'une chanson devenue polémique du rappeur Youssoupha.

«Je crois que nous n'aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d'habitude, sans communication», a indiqué Noël Le Graët au sujet de la chanson qui accompagnait le clip de présentation de la liste du sélectionneur Didier Deschamps, le 19 mai dernier.

Nous n'aurions pas dû le faire

«Ce sont nos jeunes salariés du service commercial qui ont eu cette idée pour accompagner le dévoilement de la liste des 26 Bleus», explique le dirigeant, âgé de 79 ans. «Ecris mon nom en bleu, crie mon nom en bleu, note-le. Ecris mon nom en bleu...», scande sur ce titre Youssoupha, 41 ans, l'une des figures du rap français depuis un premier album solo en 2007.

«Personnellement, je l'ai découvert. Certains aiment le rap, d'autres moins», a déclaré le patron de la FFF depuis 2011. «Youssoupha est un bon rappeur qui, comme d'autres, a pu avoir des paroles déplacées», a jugé Noël Le Graet.

Le morceau de Youssoupha «n'est pas l'hymne des Bleus»

«Ce morceau ne méritait pas autant de commentaires, c'est de la politique», a-t-il affirmé. Le numéro deux du Rassemblement national Jordan Bardella avait notamment estimé le 20 mai que choisir le rappeur pour l'hymne des Bleus à l'Euro, c'était «céder à une partie racaille de la France». Il avait ainsi dénoncé le choix d'un artiste ayant tenu des propos «extrêmement virulents» contre Marine Le Pen, comme par exemple les paroles «ma semence de nègre fout en cloque cette chienne de Marine Le Pen». Comme la ministre des Sports Roxana Maracineanu, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a apporté le 25 mai sur Europe 1 son soutien au chanteur.

«C'est un hymne aux Bleus et l'hymne de Youssoupha ne me gêne absolument pas», a-t-elle dit. Le patron de la FFF, ancien maire socialiste de Guingamp, assure lui que ce morceau de Youssoupha «n'est pas l'hymne des Bleus». Il «ne figure pas sur le site de la Fédération et on n'a pas l'intention de demander aux gens de reprendre ces paroles», a-t-il ajouté. D'autres chanteurs ont interprété par le passé des hymnes pour l'équipe de France de football, comme Johnny Hallyday en 2002 avec «Tous ensemble !» mais aussi Herbert Léonard avec «Viva les bleus» en 1986.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»