Trafic de drogue : Darmanin annonce une amende de 135€ pour les guetteurs

- Avec AFP

Trafic de drogue : Darmanin annonce une amende de 135€ pour les guetteurs© Nicolas TUCAT Source: AFP
Gérald Darmin, ministre de l'Intérieur, lors de son déplacement à Marseille le 24 mai 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

En déplacement à Marseille le 24 mai, Gérald Darmanin a assuré que les policiers pourront dresser une amende de 135€ contre les guetteurs impliqués dans les trafics de drogue. Une mesure déjà votée en 2019 mais jamais appliquée jusqu'alors.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé le 24 mai lors de sa visite de la cité phocéenne la création d'une nouvelle amende dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue pour les guetteurs ou les squatteurs de halls d'immeuble.

«A partir du mois d'octobre, je donnerai à tous les policiers et tous les gendarmes la possibilité de faire également une amende forfaitaire inscrite sur le casier judiciaire pour les guetteurs, ceux qui occupent les halls d'immeuble», a annoncé Gérald Darmanin lors du déplacement à Marseille sur ce thème.

Face aux difficultés pour caractériser ce délit, le ministre a expliqué que les forces de l'ordre pourraient s'appuyer sur les caméras de vidéosurveillance, les caméras-piétons que vont recevoir à partir de juillet tous les gendarmes et policiers mais aussi sur les constats et témoignages, évoquant par exemple les «gens qui crient parce que la police arrive».

Cette amende, «qui sera à la main du policier», s'inscrit dans une ambition de lutter contre l'organisation du trafic du quotidien et d'améliorer la qualité de vie des habitants de certains quartiers, où des guetteurs vont même jusqu'à vérifier l'identité des résidents et des visiteurs pour les laisser passer.

Une mesure existante jamais entrée en vigueur

Ce nouvel outil avait été voté en mars 2019 en même temps que l'amende pour consommation de cannabis de 200 euros mais n'était pas depuis entré en vigueur. Son montant, voté à 200 euros, sera vraisemblablement ramené à 135 euros d'ici l'automne prochain.

A Marseille comme ailleurs, la police a mis en place une stratégie de «pilonnage» des points de deal. Cette stratégie a conduit dans les Bouches-du-Rhône à une augmentation très significative des opérations de police avec une hausse entre janvier et fin avril de près de 80% des interpellations (607) comparé à 2019, avant la crise sanitaire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»