Un responsable syndical exclu en raison de sa candidature sur une liste RN aux élections régionales

- Avec AFP

Un responsable syndical exclu en raison de sa candidature sur une liste RN aux élections régionales© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Image d'illustration.
Suivez RT France surTelegram

Le secrétaire général de l'UNSA a annoncé l'exclusion «de fait» d'un responsable du syndicat après l'annonce de sa présence sur la liste du Rassemblement national aux prochaines élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes.

Le secrétaire général de l'Union nationale des syndicats autonomes (UNSA) a annoncé l'exclusion «de fait» d'un responsable du syndicat, Stéphane Blanchon, après l'annonce dans la matinée du 5 mai de la présence de ce dernier sur la liste du Rassemblement national (RN) aux prochaines élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes.

«Un militant de l'UNSA qui a camouflé ses opinions vient de rejoindre le RN. Il est évidemment de fait exclu de l'UNSA...», a immédiatement réagi sur Twitter le secrétaire général du syndicat Laurent Escure, tout en se disant prêt à «faire un grand ménage» face à ce qu'il pense être une «stratégie d'entrisme». 

«On ne va pas laisser le RN contaminer le syndicalisme et encore moins l'UNSA. Je vais redire que chacun doit être très vigilant», a expliqué Laurent Escure à l'AFP, en dénonçant «un mélange d'opportunisme, de stratégie de camouflage et d'entrisme».

Stéphane Blanchon, qui a fait part de sa décision sur la chaîne CNews, est à la tête de la fédération UNSA Santé et cohésion sociale depuis 2019. Il a expliqué avoir fait «une rencontre avec Andréa Kotarac en région Auvergne-Rhône-Alpes», affirmant que le chef de file RN dans cette région – qui est un transfuge de la France insoumise – lui avait proposé d'être tête de liste dans le département de la Drôme. «Je suis le deuxième des 22 secrétaires généraux de l'UNSA à rejoindre le RN», a relevé Stéphane Blanchon sur la chaîne d'information.

La semaine dernière, Le Canard enchaîné avait révélé la candidature aux départementales sous l'étiquette RN de Luc Doumont, secrétaire général de l'UNSA Finances, industrie et services du Premier ministre. Le secrétaire général de l'UNSA Fonction publique, Luc Farré, avait alors annoncé avoir «demandé expressément» à Luc Doumont, candidat dans les Hauts-de Seine, de quitter l'UNSA, «ce qu'il a immédiatement fait».

«Je ne sais pas si c'est une offensive organisée par le RN», s'est interrogé Laurent Escure. Celui-ci affirme envisager un travail interne pour «débusquer ceux qui seraient allergiques à un tract qui dénoncerait les discriminations, par exemple». «Chaque démocrate attaché à la République doit s'inquiéter de cette offensive. Personne n'est à l'abri, aucun mouvement, aucun syndicat», a-t-il également commenté sur Twitter.


Dans un communiqué, Andréa Kotarac s'est félicité de la poursuite de «la recomposition du paysage politique français» illustrée par ce ralliement, en présentant Stéphane Blanchon comme «un conseiller technique» du ministre de la Santé, car siégeant dans une instance paritaire réunissant des élus de l'administration et des syndicats. Contacté, le cabinet d'Olivier Véran a assuré que Stéphane Blanchon «n'a jamais occupé aucune fonction auprès du ministre».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix