La France absente du graphique de Jean Castex comparant les nouveaux cas de Covid-19 en Europe

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Lors de la conférence de presse du 22 avril, le Premier ministre a présenté un graphique comparant les nouveaux cas de Covid-19 dans plusieurs pays européens. Or, la France était absente de celui-ci... en raison de chiffres peu flatteurs ?

Le 22 avril, le Premier ministre Jean Castex a présenté lors de la conférence de presse portant sur la situation sanitaire un graphique comparant les nouveaux cas de Covid-19 dans six pays européens. La France était cependant absente de ce graphique, sur lequel elle se serait située dans une position peu enviable. Il y a trois mois, le Premier ministre avait déjà été accusé par un scientifique d'avoir présenté un document tronqué à un groupe de parlementaires.

«La situation sanitaire s’améliore dans notre pays. Nous constatons depuis dix jours une baisse réelle de la circulation virale : le nombre quotidien de nouveaux malades a baissé de 17% en une semaine et s’établit aujourd’hui à un peu plus de 30 000 par jour», a annoncé Jean Castex avant de montrer un graphique permettant d'illustrer que «l'épidémie reste active chez plusieurs de nos voisins européens», en citant plus particulièrement l'exemple de l'Allemagne et des Pays-Bas.

Ce graphique présentait – dans l'ordre décroissant du nouveau nombre de cas journaliers de Covid-19 par million d'habitants – les Pays-Bas (480 cas par million au 21 avril), la Belgique, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni (37 cas).

Or, avec 473 cas par million d'habitants, la France – si elle avait été présente sur le graphique – se serait située en deuxième position, juste derrière les Pays-Bas ce jour-là, et avec une courbe sur un mois qui se serait située au dessus de celle de ces six pays.

La France absente du graphique de Jean Castex comparant les nouveaux cas de Covid-19 en Europe
Source : Our world in data

Un présentation incomplète de la réalité qui n'est pas une première pour le gouvernement : le 28 janvier, lors d'un comité de liaison en visioconférence avec des parlementaires auquel participait également le ministre de la Santé Olivier Véran, Jean Castex aurait selon Mediapart «retitré et modifié de façon grossière» un document présenté aux élus et indiquant l'évolution de l'épidémie. Ce graphique intitulé «projections en fonction de l’impact des variants» comprenait une courbe en pointillé qui ne figurait pas dans la version initiale. Une modification qui correspondrait selon Mediapart à une «volonté d’atténuer l’impact du variant». «Je reconnais être l’auteur de ces courbes, mais je n’ai jamais prétendu faire des projections», avait ainsi déclaré au média d'investigation le professeur Renaud Piarroux qui s'était dit «heurté» par la démarche du gouvernement.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»