La suspension des allocations, meilleure solution pour combattre l’absentéisme scolaire ?

Conditionner des allocations familiales à la présence des enfants en classe, cela aide-t-il à combattre l'absentéisme scolaire ? François Durovray (LR) et Thomas Portes (Génération.s) débattent sur cette question qui clive les parlementaires.

Lors de la première lecture du projet de loi «Séparatismes», le Sénat a adopté le 16 avril, un amendement qui prévoit la suspension des allocations familiales en cas d'absentéisme persistant.

Si le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, ne s'est pas opposé à cette disposition, s'en remettant à la «sagesse» de la haute assemblée, le porte-parole du gouvernement a quant à lui déclaré que «ce n'est pas la position du gouvernement» avant d'assurer que cette solution ne serait «pas retenue» par le gouvernement.

Pour RT France, François Durovray, président LR du département de l'Essonne et Thomas Portes, porte-parole de Génération.s étaient invités à débattre sur cette proposition des sénateurs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»