Nanterre : tensions après la mort d’un homme dans un accident impliquant une voiture de police

Nanterre : tensions après la mort d’un homme dans un accident impliquant une voiture de police© François LO PRESTI Source: AFP
Une voiture de police à Calais, le 28 mars 2008 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Un homme de 21 ans est décédé le 12 avril à Nanterre dans un accident impliquant un véhicule de police. Deux jours plus tard, des tirs de mortiers d'artifice ont eu lieu non loin du lieu du drame, entraînant l'intervention des forces de l'ordre.

Alors qu'un accident impliquant une voiture de police est survenu à Nanterre le 12 avril – entraînant la mort d'un homme de 21 ans – des tensions en lien avec le drame ont été observées deux jours plus tard dans cette ville de banlieue parisienne. Les forces de l'ordre et les pompiers ont dû intervenir.

Selon les premiers éléments de l'enquête rapportés par Le Parisien, il n’y aurait pas eu de collision frontale entre l'homme – qui circulait en deux-roues – et le véhicule des forces de l’ordre. Les enquêteurs ne disposent pour l'heure que du témoignage des trois policiers présents dans cette voiture de Police secours qui partait en intervention. Le scooter aurait grillé une priorité à droite au moment où le véhicule de police atteignait l’intersection. Pour l’éviter tout en s'écartant d'un dos-d’âne, le cyclomotoriste aurait alors fait une embardée qui l’a fait chuter. Sa tête aurait heurté le sol puis le pare-chocs de la voiture de police, toujours selon le quotidien. La victime serait décédée sur le coup.

Présent sur la place à Nanterre, le reporter de RT France Charles Baudry a constaté dans la nuit du 14 au 15 avril des tensions, avec des tirs de feux d’artifice et le déclenchement d'un feu dans la rue. La police et les pompiers s'étaient déployés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix