«On n’a pas été écoutés» : Jean Castex interpellé par un soignant dans un hôpital de Lyon

«On n’a pas été écoutés» : Jean Castex interpellé par un soignant dans un hôpital de Lyon© PHILIPPE DESMAZES Source: AFP
Vidéo
Le Premier ministre Jean Castex à l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon, le 10 avril 2021.
Suivez RT France surTelegram

Un réanimateur de l'hôpital Edouard-Herriot a expliqué au Premier ministre que le personnel soignant estimait ne pas avoir été écouté sur les risques de troisième vague, et être «passé à côté d’une possibilité, peut-être, de freiner l’épidémie».

En déplacement le 10 avril 2021 dans le Rhône pour visiter le service de réanimation de l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon, le Premier ministre Jean Castex a fait face à un soignant qui voulait témoigner du sentiment d'«usure» de la profession confrontée aux différentes vagues de la pandémie, et d'une impression de manque d'écoute de la part du gouvernement, comme le montrent des images de BFMTV.

«Le fait que ce soit déjà la troisième fois, il y a un effet de répétition, avec une usure. Et comme ça a été annoncé de longue date, c'est vrai qu'il y a aussi un petit côté "on n'a pas été écoutés"», a expliqué un anesthésiste-réanimateur de l'établissement au chef de l'exécutif. Parlant au nom de «beaucoup de personnel», le médecin a poursuivi en évoquant «cette sensation qu'on est passés à côté d’une possibilité, peut-être, de freiner l’épidémie avant une troisième vague». Jean Castex lui a répondu que cette troisième vague «a lieu partout, vous le savez».

Le Rhône connaît actuellement un taux d'incidence de 546 pour 100 000 habitants selon les données de Santé publique France. Le taux d'occupation des services de réanimations des Hospices Civils de Lyon était de 95,3% le 9 avril. Vincent Piriou, chef de service à l'hôpital Lyon-Sud, a expliqué le 7 avril à l'AFP que les soignants sont confrontés à «une phase d'ascension de l'épidémie avec des lits de réanimation qui sont totalement saturés sur la ville et sur la région, ce qui est une nouvelle donne». Le même jour, l'Agence régionale de santé d'Auvergne-Rhône-Alpes a demandé à l'ensemble des établissements de santé publics et privés de la région de renoncer aux opérations non urgentes pour faire face à la troisième vague de malades du Covid-19.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»