Alexis Poulin : «Emmanuel Macron n'enterre pas l'ENA, loin de là»

Suivez RT France surTelegram

Pour l'éditorialiste Alexis Poulin, le remplacement de l'ENA par un «Institut du Service public» constitue «une réforme qui parle aux énarques», mais «ne va pas changer la vie des Français».

Emmanuel Macron a présenté le 8 avril sa réforme de la haute fonction publique, qui comprend la suppression de l'Ecole nationale d'administration, ou plutôt son remplacement par un nouvel établissement de formation des hauts fonctionnaires, l'«Institut du Service public», qu'il promet plus ouvert à la diversité. Une annonce répondant à une promesse du chef de l'Etat formulée lors du Grand débat en 2019.

Pour RT France, Alexis Poulin, éditorialiste, décrypte cette annonce.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»