Un ministre critiqué après avoir proposé la légion d'honneur aux présidents d'aéroclubs de Poitiers

Un ministre critiqué après avoir proposé la légion d'honneur aux présidents d'aéroclubs de Poitiers© CHARLES PLATIAU Source: Reuters
La légion d'honneur a-t-elle encore un sens en 2021 ? (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministre Jean-Baptiste Djebbari a proposé de décorer de la légion d'honneur les présidents des aéroclubs de Poitiers qui ont vu leurs subventions supprimées par la maire Europe Écologie Les Verts de la ville. Une proposition vertement critiquée.

En proposant de décorer deux présidents d'aéroclubs de Poitiers, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari s'est attiré le 8 avril les foudres de différentes personnalités politiques. Selon son cabinet, le ministre des Transports a souhaité, à «travers ce geste», marquer son soutien à ces deux dirigeants après la suppression des subventions de leurs aéroclubs votée par le conseil municipal de Poitiers le 29 mars

Le député et premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, a pour sa part proposé ironiquement une autre action : «Je propose d’accorder la légion d’honneur à tous les présidents d’associations qui ont vu disparaître leurs emplois aidés et la réserve parlementaire du fait des décisions gouvernementales.»

De nombreux écologistes ont réagi, à l'instar du patron d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), Julien Bayou, qui a estimé ne pas connaître «les mérites» des présidents d'aéroclubs. «Si c'est juste pour faire durer la polémique alors c'est lamentable et peu respectueux», a critiqué Julien Bayou, pour qui «LREM casse tout, même la légion d'honneur».

Pour la députée et présidente de Génération écologie Delphine Batho, «utiliser une distinction de la République pour de la propagande politique est une faute. Le ministre doit être rappelé à l’ordre et au sens des responsabilités de l’Etat».

L'eurodéputé de La France insoumise Manuel Bompard a également fustigé la proposition : «Et voici maintenant l'usage de la légion d'honneur à des fins politiciennes. Le macronisme est la négation des règles les plus élémentaires de la République.»

Le conseiller de Paris Aurélien Véron (Liste «Changer Paris – Républicains, centristes et indépendants») juge que si «EELV est un fléau [...] subir leurs sévices ne justifie pas de rabaisser ainsi la légion d’honneur, juste pour le buzz...»

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, qui a la tutelle sur les Transports, à elle-même recadré son ministre délégué Jean-Baptiste Djebbari. «La ministre ne préjuge pas des mérites des personnes évoquées et prendra connaissance de leurs dossiers si le ministre délégué aux Transports concrétise sa proposition. Elle considère néanmoins que les décorations républicaines n'ont pas vocation à être attribuées dans le cadre de polémiques politiques», a affirmé le ministère à l'AFP.

«Evidemment la légion d'honneur n'est pas un outil qui a vocation à répondre ou à clore des polémiques», a de son côté réagi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à la sortie du conseil des ministres.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix