Vaccination contre le Covid-19 : les vétérinaires appelés en renfort ?

Vaccination contre le Covid-19 : les vétérinaires appelés en renfort ?© REUTERS / KAI PFAFFENBACH
Un soignant prépare une dose du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 à Maintal en Allemagne, le 24 mars 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le gouvernement s'apprêterait à publier un décret pour autoriser les vétérinaires à pratiquer la vaccination dans des centres dédiés placés sous la responsabilité d'un médecin. Un texte similaire avait été publié le 11 mars en faveur des pompiers.

Selon le Journal du Dimanche, le ministère de la Santé aurait approuvé le principe selon lequel les vétérinaires pourraient prêter main-forte aux soignants et médecins dans le cadre de la campagne de vaccination. Le gouvernement serait sur le point de publier un décret qui autoriserait ces praticiens animaliers à procéder aux vaccinations dans des centres dédiés qui resteraient néanmoins placés sous l'autorité d'un ou plusieurs médecins. 

L'idée émane de Loïc Dombreval, député LREM (La République en marche) des Alpes-Maritimes, qui, cité par France 3, a révélé ce 24 mars que ce texte «devrait être publié dans les huit prochains jours». Dans un courrier envoyé le 8 mars dernier à Olivier Véran, ce vétérinaire de profession avait défendu un tel dispositif, rappelant que ces spécialistes animaliers pratiquaient «la vaccination quotidiennement». Du point de vue de la loi, les vétérinaires ne sont pas habilités à exercer des actes médicaux sur des êtres humains, raison pour laquelle il est nécessaire d'amender la législation.

«Il n’est pas question d’obliger les vétérinaires à participer à la campagne de vaccination», se défend Loïc Dombreval. «Mais dans le cas où on manquerait de bras, alors les vétérinaires volontaires, inscrits dans la réserve sanitaire, pourraient être appelés en renfort», détaille-t-il.

Un texte qui concernerait tous les vétérinaires volontaires  

Contacté par France 3, le vice-président du Syndicat des Vétérinaires du Nord-Pas-de-Calais - Picardie, Jean-Charles Tribala, affiche son soutien à la mesure. «On est capables de faire des injections de vaccins. Si les professionnels de santé sont saturés et qu’on fait appel à nous, on répondra présent», assure-t-il, précisant que «la profession a des compétences à apporter à l’ensemble de la population. On connaît les crises sanitaires et les vaccinations en urgence».

Depuis le début de l'épidémie, environ 5 000 vétérinaires ont décidé de rejoindre la réserve sanitaire animée par Santé publique France. Cette réserve rassemble des professionnels de santé volontaires et rapidement mobilisables par l’Etat (médecins, soignants, techniciens de laboratoire, manipulateurs radio...) pour faire face à des situations sanitaires graves ou exceptionnelles. Mais pour l'instant, aucun de ces vétérinaires n'a été appelé en renfort. D'après le Journal du Dimanche, le texte encore travaillé par le gouvernement devrait concerner la totalité des vétérinaires qui souhaitent rejoindre la campagne, et pas seulement ceux inscrits dans la réserve. 

La France ne serait pas le premier pays à faire appel aux vétérinaires. Selon Loïc Dombreval, des vétérinaires vaccinent déjà en Argentine, au Canada et dans quelques Etats des Etats-Unis. D'ailleurs, un texte relativement similaire avait été publié le 11 mars par les autorités pour permettre aux pompiers de rejoindre la campagne de vaccination avant tout menée par les médecins généralistes. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»