Emmanuel Macron commémorera le bicentenaire de la mort de Napoléon

- Avec AFP

Emmanuel Macron commémorera le bicentenaire de la mort de Napoléon© Thomas COEX / AFP Source: AFP
Gravure de Napoléon à la galerie parisienne Arts et Autographes le 25 janvier 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Gabriel Attal a levé le doute sur la commémoration du bicentenaire de la mort de Napoléon le 5 mai 2021. Emmanuel Macron participera bien à cet événement malgré les critiques qui fusent contre l'Empereur.

Le chef de l'Etat va commémorer le bicentenaire de la mort, le 5 mai, de Napoléon car il est «une figure majeure de notre histoire», a indiqué ce 10 mars le porte-parole du gouvernement.

«Evidemment, il y aura une commémoration par le président de la République», a déclaré Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres, en indiquant que ses modalités seraient annoncées «plus tard par l'Elysée». Le 5 mars dernier toutefois, la présidence de la République n'avait pas répondu à la sollicitation de RT France quant à la volonté d'Emmanuel Macron de commémorer ou non ce bicentenaire

Napoléon, décédé le 5 mai 1821 sur l'île de Sainte-Hélène, «est une figure majeure de notre Histoire», qu'il faut regarder «en face, y compris dans ses moments qui ont pu être plus difficiles» et «sur des choix qui apparaissent aujourd'hui contestables», a ajouté le porte-parole.

Emmanuel Macron, qui a commémoré de nombreux événements depuis le début de son quinquennat, n'a jusqu'à présent pas fait état publiquement de ses intentions sur le bicentenaire.  

Une commémoration contestée par certains

L'opportunité de commémorer cet anniversaire fait l'objet d'un débat, Napoléon étant à la fois l'un des personnages préférés des Français et une figure critiquée par certains pour son action durant la quinzaine d'années où il a exercé le pouvoir, entre 1799 et 1815.

Ainsi, la ministre chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, Elisabeth Moreno, l'a critiqué dimanche, au Grand jury RTL/LeFigaro/LCI, comme étant «l'un des plus grands misogynes» et pour avoir «rétabli l'esclavage», tout en reconnaissant qu'il était «un grand homme de l'Histoire française».

D'autres, comme le député Julien Aubert interrogé par RT France, appellent à le commémorer et à ne pas «refuser de célébrer le récit national».

Une grande exposition consacrée à Napoléon doit se tenir à la Grande Halle de la Villette à Paris entre le 14 avril et le 19 septembre pour «dresser le portrait juste d'un personnage fascinant qui a façonné la France d'aujourd'hui», selon ses organisateurs, dont la Réunion des musées nationaux (RMN).

De nombreuses manifestations sont également prévues à Ajaccio, la ville natale de Napoléon, dont une reconstitution en costumes d'époque du retour de ses cendres de Sainte-Hélène à Paris en 1840.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»