Le décryptage : la stratégie vaccinale française confine-t-elle à l’absurde ?

Jérôme Marty, médecin généraliste, président de l’UFML et Denis Millet, pharmacien, co-président de la FSPF en Loire-Atlantique, étaient invités à s’exprimer au sujet de la stratégie vaccinale de la France.

La priorité est donnée cette semaine aux pharmaciens pour commander des doses de vaccin. Une annonce qui fait suite à l'ouverture de la vaccination en officine à partir de la semaine du 15 mars. Les médecins généralistes, eux, devront donc patienter et réduire la cadence alors qu'ils vaccinent en cabinet depuis le 25 février.
Ce nouveau tournant pris par la campagne vaccinale française confine-t-il à l’absurde ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»