Seine-Saint-Denis : un homme tente d'immoler par le feu une femme dans un bus

Seine-Saint-Denis : un homme tente d'immoler par le feu une femme dans un bus© Regis Duvignau Source: Reuters
Un policier à Bordeaux, le 8 février 2016 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un homme a aspergé une femme de 54 ans avec du liquide inflammable avant de lui mettre le feu dans un bus à Noisy-le-Sec. Le pronostic vital de la victime n'est pas engagé. L'auteur présumé des faits, âgé de 41 ans, a été interpellé.

Une femme a été brûlée le 6 mars vers 19h15 dans un bus circulant à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) au niveau du visage, du cuir chevelu et du cou, après avoir été aspergée de liquide inflammable par un homme qui lui a mis le feu avant de s'enfuir, rapportent Le Parisien et l'AFP.

Le pronostic vital de la victime n'est pas engagé. Cette femme de 54 ans devrait quitter l'hôpital le 7 mars. Son compagnon lui a immédiatement porté secours, aidé par le chauffeur de bus qui a éteint le feu grâce à un extincteur. Le compagnon de la victime a été légèrement brûlé aux mains en tentant d'éteindre le feu. Une vidéo a été diffusée sur Facebook par le syndicat SUD de la Sûreté RATP. Juste après l'agression, on voit un homme tenter d'éteindre les flammes avec un extincteur.

L'auteur présumé, âgé de 41 ans, a été interpellé et placé en garde à vue le 7 mars, a annoncé le parquet de Bobigny. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis a ouvert dans la foulée une enquête pour tentative d'homicide volontaire. Le maire PCF de Noisy-le-Sec, Olivier Sarrabeyrouse, s'est dit «scandalisé, ému et affligé par ce drame».

«Il semble que l'on soit face à l'acte totalement gratuit d'un déséquilibré, il n'y a, a priori, aucun lien entre cette femme, qui ne vit d'ailleurs pas dans le département, et son agresseur», a fait savoir une source policière citée par l'AFP et le Parisien

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix