Lyon : des violences après un accident de scooter impliquant un adolescent

Lyon : des violences après un accident de scooter impliquant un adolescent© Valery Hache Source: AFP
Des policiers en patrouille. (Image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Des affrontements ont éclaté dans le quartier de La Duchère à Lyon à la suite d'un accident de scooter survenu la veille qui a grièvement blessé un adolescent. Les circonstances de cet accident restent encore à préciser.

Des affrontements ont éclaté, le 4 mars à Lyon, entre la police et des «dizaines de personnes» dans le quartier de La Duchère (IXe arrondissement) comme le rapporte le quotidien local Le Progrès. Ces violences sont survenues vers 17h, devant le lycée La Martinière, où des policiers municipaux ont été visés par des tirs de mortiers selon une source policière citée par BFMTV. Un policier municipal a été légèrement blessé tandis que les forces d'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. Quatre personnes ont été interpellées.

A l'origine de ces tensions : un accident de scooter, survenu le 3 mars vers 14h20, impliquant un adolescent âgé de «13 ou 14» ans qui conduisait sans casque. Grièvement blessé à la tête, le jeune a été transporté à l'hôpital. Son pronostic vital est, pour l'heure, toujours engagé.

Des circonstances encore à préciser

Selon plusieurs sources policières, il s'agirait d'un accident n'impliquant pas les forces de l'ordre. Le média Actu17 précise néanmoins que la victime aurait été au volant d'un scooter dérobé. La presse locale rapporte que les émeutiers reprocheraient a priori à la police d'être à l'origine de cet accident. «Les équipages de police n'étaient pas sur place quand l'incident a eu lieu» a cependant déclaré le préfet délégué pour la défense et la sécurité, Thierry Suquet cité par BFMTV.

«On va continuer à apaiser bien évidemment. Ce soir, c'est monté d'un cran, on peut le regretter car il y a eu cet accident, mais le travail qui est engagé va de toute façon se poursuivre», a déclaré le maire de Lyon, Grégory Doucet, qui s'est rendu sur place dans la soirée.

Le député du Rhône et porte-parole de Génération Ecologie, Hubert Julien-Laferrière a annoncé sur Twitter faire «confiance en nos [forces de l'ordre] pour faire toute la lumière sur l’accident dont a été victime un jeune de la Duchère auquel [il] adresse [ses] pensées».

La tête de liste du Rassemblement national dans la région, Andréa Kotarac, a également réagi sur Twitter : «Les émeutes se propagent ce soir à Lyon, quartier La Duchère. La situation sécuritaire du pays est hors de contrôle !»

Plus tard dans la soirée, des pompiers ont été caillassés lors d'une intervention. Le proviseur du lycée La Martinière a indiqué qu'il n'y aurait pas de cours le 5 mars.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix