Marine Le Pen a accepté de «prendre un verre» avec Madonna

Marine Le Pen et Madonna Source: RIA NOVOSTI
Marine Le Pen et Madonna

La pop star a proposé à la présidente du Front National de la rencontrer pour mieux comprendre sa position sur les droits de l’homme. Marine Le Pen a annoncé avoir accepté cette invitation malgré l’histoire compliquée de ses relations avec Madonna.

La chanteuse mondialement connue Madonna a lancé l’invitation sur le plateau du Grand Journal de Canal+ où elle était invitée. Elle a dit vouloir «prendre un verre avec » pour entendre «de sa bouche ce à quoi elle croit», expliquant souhaiter «la paix dans le monde. (…) Peut-être que je n'ai pas compris Marine Le Pen, je n'en suis pas sûre et je ne veux surtout pas engager une guerre», a déclaré Madonna en ajoutant qu’elle-même avait parfois été mal comprise au cours de sa carrière. «J'aimerais pouvoir entendre de sa bouche, directement dans mes oreilles, ce à quoi elle croit pour ce qui est des droits de l'homme, pas uniquement en France mais dans le monde entier, c'est très important pour moi», a avoué la pop star.

Marine Le Pen, qui avait initialement fait savoir sur les ondes de la radio RTLqu’elle refusait cette invitation, a par la suite annoncé qu’elle voulait bien «prendre un verre» avec la star internationale. «J'accepte avec plaisir l'invitation de Madonna. J'apprécie les gens qui ont une démarche de bonne foi», a déclaré la présidente du .

Cet échange de politesses a lieu trois ans après le scandale de la vidéo utilisée par Madonna lors de ces concerts durant son MDNA Tour en 2012 où une photo de Marine Le Pen affublée d'une croix gammée sur le front apparaissait brièvement sur un écran géant. Quelques jours après la première diffusion de cette vidéo, à Tel Aviv, Marine Le Pen a réagi en disant comprendre que «les vieilles chanteuses qui ont besoin de faire parler d'elles, en arrivent à de telles extrémités». A la suite du concert au Stade de France où la vidéo a de nouveau été utilisée, le Front national avait décidé de porter plainte pour «injures».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales