Covid : une députée LREM demande aux Français d'éviter les Alpes-Maritimes «dans les jours à venir»

Covid : une députée LREM demande aux Français d'éviter les Alpes-Maritimes «dans les jours à venir»© CHARLES PLATIAU Source: Reuters
La députée LREM des Alpes-Maritimes Alexandra Valetta-Ardisson à l'Assemblée nationale le 24 octobre 2017 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le littoral du département pourrait être soumis à un confinement le week-end, comme l'ont demandé la plupart des élus locaux, face à la hausse du nombre de contaminations dans les Alpes-Maritimes.

Face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19 dans le département, la députée LREM des Alpes-Maritimes Alexandra Valetta-Ardisson a demandé aux Français sur BFMTV le 21 février de ne pas se rendre «dans les jours à venir» sur le territoire.

A Nice notamment, le taux d'incidence est particulièrement élevé, avec plus de 700 cas positifs pour 100 000 habitants, alors que la moyenne nationale est de 190. En outre, environ 10% des tests au Covid-19 sont positifs, contre 6% pour l'ensemble du pays.

«On en appelle vraiment à la responsabilité de l'ensemble des Françaises et des Français en leur disant : "Ne venez pas dans les jours à venir, ne venez pas passer vos vacances dans les Alpes-Maritimes. Venez plus tard, une fois que l'épidémie sera partie"», a expliqué l'élue de la majorité, se disant favorable à l'instauration d'un confinement le week-end dans le département.

Vers un confinement le week-end dans le département ?

C'est l'une des pistes d'évolution des mesures dans les Alpes-Maritimes. Après consultation avec les élus locaux, la préfecture a annoncé le 21 février avoir transmis des propositions de restrictions accrues au gouvernement – sans préciser leurs termes précis. Selon l'AFP, l'hypothèse d'un confinement localisé le week-end, qui serait une première en métropole, serait privilégiée par les autorités. Une annonce pourrait intervenir le 22 février dans la matinée, selon BFMTV.

«La décision est quasi arrêtée. On s'avance vers un confinement le week-end», a déclaré le député LR Eric Ciotti dans Nice-Matin, espérant que «le haut pays, qui est moins touché par l'épidémie, soit préservé». Le confinement les samedis et dimanches des communes du littoral, de Menton à Théoule-sur-Mer, a également les faveurs du maire LR de Nice, Christian Estrosi, qui souhaite décourager l'afflux de touristes.

Sur France Inter, la députée LREM Alexandra Valetta-Ardisson a rapporté les pistes proposées par les élus au cours d'une réunion le 20 février au soir avec le préfet : «Port du masque généralisé», «renforcement des contrôles», durcissement de «la jauge pour les centres commerciaux», «confinement ciblé sur le week-end et uniquement sur le littoral» et «l'interdiction des entrées dans le département, sauf motif impérieux». En revanche, «on a dit que nous ne souhaitions pas un reconfinement général», a-t-elle précisé.

«Cette notion de faire un confinement sur la bande littorale [...] le week-end, c'est pour permettre aussi d'éviter un afflux massif de touristes, [...] de personnes qui viennent de départements voisins, mais également de la France», a justifié l'élue de la majorité sur BFMTV.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»