L'état-civil de Tours crée la mention «sexe neutre», une première en France

L'état-civil de Tours crée la mention «sexe neutre», une première en France© Regis Duvignau Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Le TGI de Tours a ordonné à l'état-civil de la ville de corriger l'acte de naissance d'une personne intersexuée, afin d'y apposer la notion de «sexe neutre». Une première en France qui relance le débat sur le troisième sexe. Le Parquet a fait appel.

«Le sexe qui [lui] a été assigné à sa naissance apparaît comme une pure fiction (...) imposée durant toute son existence», écrit le magistrat dans son jugement que le journal 20Minutes a pu consulter en exclusivité avant de poursuivre, «il ne s’agit aucunement de reconnaître l’existence d’un quelconque "troisième sexe", mais de prendre acte de l’impossibilité de rattacher l’intéressé à tel ou tel sexe».

Cette personne, qui a répondu aux questions du quotidien gratuit de manière anonyme, est aujourd'hui âgée de 64 ans, elle raconte être née avec un «vagin rudimentaire» et «un micropénis» mais «sans testicules» et avoir souffert toute sa vie d'avoir été «classée dans le genre masculin». 

«A l'adolescence, j’ai compris que je n’étais pas un garçon. Je n’avais pas de barbe, mes muscles ne se renforçaient pas», a ainsi confié cette dernière à 20Minutes.

Cette décision, qui est une première en France, pourrait rapidement relancer le débat sur la reconnaissance d'un «troisième genre» dans le pays, le Parquet a d'ores et déjà fait appel de la décision. L'affaire sera plaidée devant la Cour d'appel d'Orléans.

Découvrir : Le Mozambique devient le troisième pays d'Afrique à dépénaliser l'homosexualité

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix