Covid en France : pour le chef des urgences de l'hôpital Bichat, «nous sommes confinés» (ENTRETIEN)

Suivez RT France surTelegram

Couvre-feu ou confinement strict, pour Enrique Casalino, c'est dans une certaine mesure la même chose : «Chacun d'entre nous est un peu confiné dans sa tête», dit-il à RT France. Ne serait-ce que pour s'obliger à respecter les gestes barrières.

Le 9 février, le ministre de la Santé déclarait qu'il était «possible que l'on ne soit jamais reconfinés». Or, pour le chef des urgences de l'hôpital Bichat à Paris, Enrique Casalino, le couvre-feu et les autres mesures restrictives constituent déjà une forme un confinement : «Continuer à penser que nous ne sommes pas confinés, c'est une erreur», déclare-t-il.

Pour le médecin, invité sur RT France, il s'agit d'une question de communication : «On pourrait augmenter d'un cran [les mesures] ou l'on pourrait réduire d'un cran... Mais nous sommes confinés», juge-t-il.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»